Les geeks du 3e âge

Publié le 16 novembre 2005 et modifié le 31 mars 2006 par  

Le Club Micro Saint-MaurOn dit que les jeunes passent beaucoup de leur temps devant leur ordinateur. Ce n’est pas forcément faux, certes. Mais, ils ne sont plus les seuls. On constate, en effet, une augmentation significative du nombre de personnes âgées s’intéressant à l’informatique et ses merveilles.

Etonnés de voir leurs petits-enfants utiliser ce matériel avec tant de plaisir et d’habilité ou simplement perdus dans les conversions traitant d’Internet, d’appareils photo numériques et d’informatique en général, les Grands-Mères et Grands-Pères décident de plus en plus de s’inscrire à des séances d’initiations informatiques. De puis un an tout juste, les municipalités et associations commencent à mettre en place de tels ateliers afin de réduire la fameuse fracture numérique.

Mais à Saint-Maur dans l’Indre, nous avions déjà anticipé ce besoin depuis longtemps puisque cela fait déjà presque 10 ans qu’une telle structure existe. Le Club Micro de Saint-Maur a effectivement pour but d’initier de manière conviviale, quiconque, à l’utilisation d’un ordinateur. Les adhérents sont essentiellement des adultes entre 40 et 80 ans et depuis 10 ans le succès ne se dément pas d’année en année, bien au contraire…

Il faut vraiment commencer par la base, dire “ça c’est la souris”, “ça c’est le clavier”. Ce sont des gens qui n’en ont jamais vu, trois quarts d’entre eux n’y connaissent rien et un quart s’y connaît mal, annonce Julien Ficheux, animateur multimédia à Paris, dans le XIe.

En tant qu’animateur au Club Micro de Saint-Maur, je confirme exactement ce que dit ce dernier. Nous (les animateurs du Club) répétons ce genre de choses à longueur d’années… c’est incroyable de voir la volonté qu’ont ces gens et surtout l’intérêt qu’ils portent à vouloir progresser et apprendre toujours de nouvelles choses. C’est d’ailleurs, parfois, un véritable problème car ils souhaitent tellement tout connaître qu’ils veulent aller trop vite et au final ne retiennent que peu de chose. Mais ils savent qu’ils reviendront l’an prochain continuer leur “apprentissage”… et puis pour eux l’important, finalement, n’est pas toujours d’apprendre beaucoup mais de passer un bon moment en s’amusant… et c’est ce qu’ils font. Ainsi, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ces personnes là aiment l’informatique et sont parfois plus accros que les jeunes.

Source : Libération

Définition : geek


WordCamp Paris 2015, J’y serai ! Et vous ?

Les commentaires sont clos.