Google Earth vs NASA World Wind

Publié le 19 novembre 2005 et modifié le 31 mars 2006 par  

La planète Terre
Depuis quelques mois, ces deux logiciels font parler d’eux. Ils permettent d’obtenir une cartographie
quasi complète de la Terre en images satellite. Ainsi, il est possible pour une majorité des plus grandes villes du monde et des lieux touristiques… de zoomer jusqu’à voir le détail des quartiers, des immeubles et même d’apercevoir les voitures dans les rues ! Bien sûr, les images disponibles ne sont ni rafraichies en direct ni mises à jour trop régulièrement pour des raisons techniques mais aussi de sécurité… Chacune des villes et chacun des plus petits villages sont répertoriés, même si forcément, les zooms possibles sont différents.
Ces logiciels sont impressionnants par leur précision et par la netteté des clichés photographiques disponibles pour les plus grandes villes. On peut aisément observer Paris (et d’autres grandes villes de France ou du monde) du ciel, à quelques dizaines de mètres d’altitude… c’est bluffant !
Il est important de souligner que NASA World Wind est développé en Open source et est entièrement gratuit alors que Google Earth possède une version light gratuite et ensuite une version pro payante. Le premier possède une orientation plutôt scientifique alors que le second se veut davantage grand public… mais au final, les deux se trouvent être complémentaires.
Chacun pourra donc trouver son compte sur l’un et/ou l’autre programme. Le Monde est à vous !

Sources :

  • Google Earth
  • NASA World Wind
  • Un comparatif par lesnumeriques.com
  • Article rédigé par mes soins pour la Newsletter n°134 (Septembre 2005) de la société Conrad.


    WordCamp Paris 2015, J’y serai ! Et vous ?

    Commentaires

    Une Réponse pour “Google Earth vs NASA World Wind”
    1. HMATT dit :

      J’ai essayé Google Earth il y a de ça 6mois, et j’ai été bluffé par les details.
      Par contre, certain cliché sont assez vieux. Par exemple, le quartier dans lequel je vis ne figure pas sur les photos, et pourtant il existe depuis plus de 8ans. Mais un ensemble de batiment situé à 1km de chez moi, et qui n’a que 8-10mois se trouve sur les clichés.

      En tout cas, c’est un truc vraiment bien …

      … 1-2h, après on s’emmerde. On a déjà vu tout ce qu’on voulait voir. On va faire un tit tour sur la zone 51, on cherche le complexe de cheyenne mountain, et enfin on regarde si la place rouge est vraiment rouge.
      Et puis après on desinstalle, en gardant quand même l’install pas trop loin, des fois qu’on aurait un peu de temps à tuer.

      En tout cas, c’est vraiment bon, mais à petite dose 😉