Adieu le 12

Publié le 1 avril 2006 et modifié le 4 avril 2006 par  

Dès lundi 3 avril 2006, le 12, le célèbre numéro des renseignements français raccrochera définitivement sa ligne. Il disparaît donc au profit d’une kyrielle de numéros en 118 qui se partage dorénavant le marché. C’est ainsi que depuis plusieurs mois la bataille publicitaire fait rage entre tous ces services nouveaux. Combien parviendront-ils à résister ?… l’avenir le dira.

Cependant, parmi les campagnes publicitaires les plus marquantes, nul doute que le 118 218 de la société Le Numéro possède une longueur d’avance sur la concurrence. Qui n’a pas en tête la chanson de Véronique et Davina reprise en rythme par 2 trublions en tenues de gymnastique : TouTouYouTou… avec les multiples mises en scènes dont ils sont les héros depuis ces derniers mois ?

Votez 118 218Pour marquer la fin du 12, le 118 218 lance une opération spéciale sur le thème d’une campagne électorale où les « électeurs » auront à choisir leur service de renseignements téléphoniques. C’est évidemment le 118 218 qui est plébiscité.
Mais au-delà de cela, j’ai beaucoup apprécié l’accroche : Pour une France qui cherche, des renseignements qui trouvent. C’est simple mais efficace.
De plus, les spots TV qui commencent à être diffusés depuis hier sont, comme à leur habitude, drôles et originaux. L’une parodie Valéry Giscard d’Estaing faisant ces adieux télévisés après sa défaite en 1981, l’autre reprend le discours de Luther King. En parallèle, le plan média bien huilé permet de voir en ville un affichage avec le visuel ci-contre (entre autres).
Afin d’accompagner cette « élection », Le Numéro a mis en place un site web spécial : www.votez118218.fr, sur lequel on peut d’ailleurs visionné les spots en question.

118 008Les autres numéros en 118, bien que ne manquant pas d’imagination sont moins percutants que lui.
Parmi les exemples que l’on peut citer, nous avons le 118 008 qui a renommé la ville de Douze dans le Cantal (ce qui est plus fort que le spot TV de la grand-mère).
Parmi les autres concurrents le 118 000 avec ses airs bretons entrainant et rigolos…

Mais c’est bien le 118 218, qui avec son buzz du départ a vraiment su s’imposer… niveau image de marque j’entend. Je ne jugerai pas de la qualité des services que je ne connais pas.


WordCamp Paris 2015, J’y serai ! Et vous ?

Commentaires

3 Réponses pour “Adieu le 12”
  1. MaTt dit :

    Tiens hier soir à Capital, sur M6, y avait un reportage intéressant sur ces nouveaux numéros…

  2. poulafi dit :

    je deteste le 118 218 cé pour les vieux et cé trop relou!!!
    franchement ché pas comment vous pouvez faire de la pub pour 118 218 moi j’aurai honte!!!

    • Ben Kenobi dit :

      Je ne fais pas de pub spécialement pour les services qu’ils rendent… je ne suis pas utilisateur moi-même de ce genre de service.
      Je ne faisais que parler de leur campagne de communication originale lors du lancement des nouveaux numéros de renseignements.
      Je ne juge pas du tout la qualité de la société en elle même.