Mr Propre dans la rue

Publié le 24 juin 2006 et modifié le 25 juin 2006 par  

Décidément les campagnes de guerilla marketing ne me laissent pas indifférent, bien au contraire. Je trouve cette manière de communiquer très intéressante parce qu’elle est avant tout originale. Les professionnels de la communication et du marketing sortent des sentiers battus et c’est bien. Cela met en valeur des objets de la vie quotidienne, du mobilier urbain… c’est toujours mieux que les panneaux et affiches qui investissent tous les pans de murs disponibles.
D’aucuns diront que cela représente une forme de publicité intrusive qui cherche à leur faire assimiler de l’information par matraquage et ce contre leur volonté. Intrusive, certes, puisque l’utilisation de nouveaux supports comme le mobilier urbain par exemple permet une visibilité plus importante et se retrouve inévitablement dans le champ de vision des passants où qu’ils soient. Mais d’une certaine manière, ça décore l’environnement citadin qui a tendance à devenir tout noir de pollution, triste à pleurer… bien sûr il faut que ces campagnes soient esthétiques… sinon aucun intérêt. Et puis, on n’oblige personne à acheter ou à consommer tel produit ou tel service. Le libre-arbitre n’est pas mort !

C’est ainsi que Procter & Gamble via sa marque Mr Propre a investi les rues de Dusseldorf. Le support est tout simplement une bande blanche d’un passage piéton. N’est-ce pas mieux de voir une bande aussi blanche à la place des bandes noirâtres habituelles ? Je suis sûr qu’on s’accomoderait bien d’un logo Mr Propre partout si c’était pour vivre dans une ville sans crasse…
Malgré tout, il ne faut pas nier qu’il s’agit avant tout de publicité et que cela permet surtout de démontrer les pouvoirs nettoyant de ce produit.
Comme quoi, en communication on peut lier l’utile à l’agréable.

Mr Propre sur la route

Source : via Marketing Alternatif


WordCamp Paris 2015, J’y serai ! Et vous ?

Commentaires

13 Réponses pour “Mr Propre dans la rue”
  1. Gu ! dit :

    J’adore ce genre de pubs hors normes. Ca fait preuve d’une créativité assez énorme. 🙂

  2. micmac dit :

    J’y vois plus une intrusion dans l’espace urbain qu’une quelconque création ! Enfin, si vous voulez vivre dans une ville qui ressemble à une allée commerciale, c’est votre choix ! 😉
    Je préfère la pub quand elle marrante ou belle..

  3. Gu ! dit :

    Marrante ou belle, oui, mais quand c’est original, c’est bien aussi.
    Quand à la ville, c’est déjà une allée commerciale…

  4. HMATT dit :

    J’avais vu une pub du même genre, mais je ne sais ni où, ni quand, ni pour quoi. En tout cas, je trouve çà assez sympa.

  5. Ben Kenobi dit :

    micmac > Il est vrai que dans le cas du passage piéton Mr Propre, la « création » n’est pas évidente… mais il y a au moins eu de l’imagination. De plus, d’autres campages de ce type font beaucoup plus appel à de la véritable création que celle-ci. Je trouve l’idée d’utiliser des supports pré-existant très astucieuse pour mettre en scène un produit.

    En même temps la publicité urbaine est aujourd’hui inévitable… donc autant que celle-ci soit originale, le plus intégrée au paysage et le plus esthétique possible.

  6. Defying dit :

    Juste pr dire que lorsque l’on met que son site a été validé par le W3C, mieux vaut il qu’il le soit, ce qui n’est pas le cas…

  7. Ben Kenobi dit :

    Defying > Je sais c’est en cours de correction (voir ma to-do list d’ailleurs).
    Le site en lui même est valide W3C… Ce sont des contenus (les vidéos notamment) qui posent parfois des problèmes. Mais je m’efforce de les corriger dans le mesure du possible.

  8. Bryce dit :

    Trouver ça « décoratif » et parler de libre-arbitre, alors là non comment…

    Question : ça sert à quoi de mettre une icône de validation W3C ?

    [pub sauvage]
    Avec Dotclear 2, vous ferez des heureux !!!
    [/pub sauvage]

  9. Ben Kenobi dit :

    Bryce > Il est vrai que j’aurai pu mettre le terme « décore » entre guillemets… car le terme n’est pas forcément le bon. Disons que ça permet de donner un côté moins triste à un élément de l’environnement urbain qui, habituellement, est soit sale, soit simplement banale ou de couleur terne…
    En tout cas je trouve ce genre d’action plus agréable à regarder que des affiches envahissantes ou des publicités qui inondent nos boîtes aux lettres (postales). Après cela reste une histoire de goûts… et je comprends que ça ne puisse pas plaire à tout le monde.

    J’ai encore plein d’exemples de « guerilla marketing » de ce genre. J’en posterai d’autres plus tard pour vous les montrer.

    A propos du libre-arbitre, je voulais surtout faire allusion au fait que, malgré toute la publicité du monde, on ne t’oblige pas à consommer… Le but est de donner envie d’acheter mais en aucun cas d’obliger et heureusement. Donc je vois pas trop ce qui te choque dans l’utilisation de cette expression… qui me semble appropriée dans dans cette situation.

    Concernant la validation W3C… je devrais sans doute retirer l’icône le temps de corriger les problèmes… 😛

    En tout état de cause, j’aime bien WordPress… donc DC2 ne passera pas par moi. 🙂

  10. Bryce dit :

    Ce que je trouvais intéressant de savoir, c’est pourquoi, toi, tu avais décidé de mettre une vignette W3C.

  11. Ben Kenobi dit :

    Bryce > J’avais mis cette vignette après l’installation de cette version du blog car j’avais passé la validation avec succès et on me proposait de la mettre, ce que j’avais donc fait… mais depuis, quelques problèmes sont venus se glisser, notamment dans le contenu, comme je le disais plus haut, qui font que le blog ne passe plus la validation. Mais je cherche à les corriger afin de retrouver un blog valide… car autant essayer de respecter les standards au maximum.

  12. Laurent dit :

    Salut,

    Tu dis « on n’oblige personne à acheter ou à consommer tel produit ou tel service. Le libre-arbitre n’est pas mort ! » C’est un argument qu’on entend souvent.

    Le morceau de liberté que me prend l’excès de publicité, c’est la liberté de marcher dans la rue sans recevoir de message.

    Nous sommes en train de passer d’un univers où la norme était le silence et le bruit, l’exception à un univers où le silence est l’exception et le bruit est la norme. Bientôt, il faudra payer pour ne pas être confronté à de la publicité partout.

    Et puis, si, tiens, finalement… peut-être que même ma liberté d’acheter ou de ne pas acheter sera entamée, elle-aussi. Car à force de recevoir des messages m’incitant à acheter, je finirai par penser qu’il est normal d’acheter. Que de ne pas acheter, c’est anormal. C’est exactement ce qui se passe depuis des années aux Etats-Unis. Et ça conduit à des problèmes de santé publique comme l’obésité généralisée de la population. Et tout un tas de phénomènes culturels pervers… La publicité n’est rien d’autre que la forme acceptable de la propagande, inventée par les dictateurs et les régimes totalitaires pour assoir leur pouvoir.

    Une autre remarque, mi-boutade, mi-sérieuse. Que je sois obligé de voir la tronche de Mr. Propre quand je traverse les clous, pour moi, c’est la même chose que d’être obligé de respirer la cigarette d’un fumeur dans un restaurant.

    D’accord, ça ne me tue pas. Mais ça me prend quelque chose. Sans me demander mon avis. Et, en soi, c’est une forme de violence, une rupture de la paix que je peux avoir en moi. Ou au moins une tentative de rupture.

    Ok, c’est infinitésimal. Mais c’est répété des millions de fois sur des millions de gens. Et ça me gonfle autant que la cigarette t’énerve, si j’en crois tes précédents billets 🙂

    Une petite clope, ça peut pas faire de mal, hein ?

    A+

    Laurent.

  13. Ramenos dit :

    Excellent le M Propre 🙂 il fallait y penser à le placer là.