Les fumeurs dans leur propre tombe

Publié le 30 juin 2006 et modifié le 3 juillet 2006 par  

Pour continuer dans le guerilla marketing, voici une campagne contre le tabagisme.

La société indienne Everest Brand Solutions vient de réaliser une campagne de communication en faveur de la Cancer Patients Aid Association. Cette campagne s’adresse tout particulièrement aux fumeurs. Il s’agit d’une affiche destinée à orner le plafond de salles fumeurs. En effet, celle-ci représente l’ouverture d’une tombe sur laquelle se penche un prêtre et quelques autres personnes assistants aux funérailles… du défunt. De telle sorte que les fumeurs qui lèvent la tête se croient alors au fond de la dite tombe. Effet glauque garantie.

Salle fumeur

Là encore, une publicité est introduite dans un lieu où on ne l’attendait pas. Mais elle est aussi là où elle a le plus de chance de toucher sa cible. La mise en scène est irréprochable et le résultat visible est impeccable. Les agences de publicités n’ont pas fini de nous surprendre. Ce qui est fortement intéressant, une fois de plus, dans ce type de campagne, c’est l’imagination dont ont fait preuve les créateurs.

Seulement quels effets peut avoir une telle publicité ? l’impact est-il réel ? Peut-on prendre conscience des dangers du tabagisme en regardant ce « plafond » ? Ou au contraire les fumeurs risquent-il de prendre ça d’une manière dérisoire, ce qui rendrait inefficace le message ?

Qu’en pensez-vous ?

A quand l’oeil de la Grande Faucheuse vous regardant au travers d’un trou serrure collé au fond d’une chope de bière (ou autre boisson) dans un bar pour lutter contre l’alcoolisme ?

Source : Via Suchablog


WordCamp Paris 2015, J’y serai ! Et vous ?

Commentaires

3 Réponses pour “Les fumeurs dans leur propre tombe”
  1. Gu ! dit :

    Sympa, mais l’image aurait pu avoir une meilleure perpective. C’est un peu baclé je trouve.

  2. Yann dit :

    Il serait dommage de faire ça avec l’alcool, car on peut en consommer de manière ponctuelle sans devenir toxicomane. C’est rarement le cas du tabac.

  3. virg dit :

    L’alcool est un mal pour la société beaucoup plus nocif que le tabac ne le sera jamais. De plus, on peut aussi fumer sans devenir accro. Les fumeurs occasionnels le savent bien.

    A part cela. je trouve que cette stratégie est stupide : que l’on soit fumeur ou pas, la mort est inévitable. je me demande si vous trouveriez ça aussi drôle si on vous mettait une fresque semblable au-dessus de votre tête à chaque fois que vous buviez un peu trop d’alcool, que vous mangiez du junk food, que vous ne fassiez pas suffisamment d’exercice…

    Sincèrement, pour moi il n’y a pas de différence en ce qui concerne la mise en danger consciente de notre santé, voire celle des autres, ce qui est encore discutable.