Voyages-sncf.com fait plus que le train et le fait savoir

Le site de vente en ligne de la SNCF Voyages-sncf.com cherche à faire connaître ses autres domaines de compétences autres que les voyages par le train. En effet, en tant que site de la SNCF, les gens pensent trop vite que celui-ci ne se destine qu’aux voyages par rail. Ce n’est pas le cas, voyages-sncf.com propose de nombreuses destinations par différents moyens de transport tel que l’avion par exemple.

Le site avait déjà fait parlé de lui en ce sens lors de sa précédente campagne de communication. L’affichage avait alors été préféré aux autres modes de diffusion. Aujourd’hui, le site web souhaite donner l’information au plus grand nombre. C’est pourquoi la télévision et Internet sont les deux vecteurs utilisés. Pour cela, 2 vidéos ont d’abord été lancées sur la toile pour créer un buzz. La diffusion télévisuelle a été normalement lancée dès le 22 mars 2008.

Axées sur les meilleures façons de transmettre l’information sur le fait que voyages-sncf.com ne fait pas que le train, les publicités possèdent un ton très décalé, montrant des situations grotesques. Le tout pour mieux mettre en avant le message à faire passer. On joue la carte de l’auto-dérision au maximum. Le résultat est plutôt fun ! Jugez plutôt.

Voici les 2 vidéos. La première met en scène une femme chef d’entreprise présentant son nouveau produit, un jouet pour enfant énumérant les possibilités offertes par le site web. La seconde présente des coiffeurs en train de s’entrainer à parler avec leur client pour mieux leur présenter les produits disponibles sur le site.

Saint-Maur c’est fou ! est né

16 mars 2008 par  
Classé dans A bookmarker..., La vie en Berry

Commentaires fermés sur Saint-Maur c’est fou ! est né

Saint-Maur c’est fou !Un nouveau blog est arrivé dans la blogosphère locale : Saint-Maur c’est fou !.

Né directement de l’inspiration d’un certain Châteauroux c’est fou !, ce blog se veut être le reflet de tout ce qu’il se passe sur le territoire municipal. La page « a propos » du blog vous en dira plus sur les objectifs des auteurs.

Trois auteurs (dont moi) vont participer à faire vivre ce nouveau site web. Trois Saint-Maurois qui sauront vous faire découvrir cette commune du Bas-Berry de moins de 3500 habitants, aujourd’hui si convoitées.
Il va sans dire qu’il s’adresse aux Saint-Mauroises et Saint-Maurois, mais pas seulement. En effet, toutes les personnes souhaitant en apprendre plus sur la commune sont les bienvenues.

Souhaitons une longue vie à Saint-Maur c’est fou ! : http://saint.maur.c.est.fou.free.fr

Pour le côté technique, ce blog est propulsé par WordPress et hébergé grâce à Free.

Les honneurs de la Nouvelle République

Depuis quelques semaines, la Nouvelle République du Centre Ouest, publie une nouvelle rubrique sur l’agglomération castelroussine. A l’intérieur de celle-ci, un encart titré « Blog à part » met en avant un blog local.
Le premier a avoir les honneurs de cet espace, fut naturellement celui d’Ellie, Châteauroux c’est fou !. La semaine dernière, c’est le blog de Nadine, commerçante – et que je connais aussi – , qui a bénéficié du coup de projecteur.

Aujourd’hui, pour la troisième semaine de cette rubrique, c’est donc moi que le journaliste Sébastien Acker avait choisi de présenter.

Tout commence hier, lorsqu’il me contacte par téléphone, vers 12 H 30. Durant une dizaine de minutes, nous nous entretenons ensemble. Il me questionne pour mieux me connaitre et avoir des informations sur mon blog, les raisons pour lesquelles je blogue, depuis combien de temps, etc.
La conversation est très conviviale, il sait parfaitement les informations qu’il veut, il va donc toujours droit au but.

Pour celles et ceux qui aurait raté cet article au style des plus original, vous pouvez le voir ici (PDF). Je précise que la photo figurant à droite de l’article ne me concerne absolument pas !
L’article est intitulé « Le sacerdoce de Benoît » et encadré en bleu.

Qui sera la star de la semaine prochaine ? Les paris sont ouverts !

Je suis le premier Benoit sur Google.fr !

Il y a quelques jours je vous annonçais qu’en tapant juste le mot-clé « benoit » dans Google j’étais en bonne position sur la première page du moteur de recherche. J’avais même eu la chance d’apparaitre à plusieurs reprises en 2e et 3e position. Le Pape notamment me devançait !
Eh bien… Ça y est enfin… je suis le premier « benoit » sur google.fr. Je ne sais pas si cela va durer longtemps alors j’en profite.
En effet, le Pape Benoit XVI n’est plus dans le top 10, ce qui semble montrer qu’il est pour l’instant déréférencer… pour dieu sait quelle raison !!
Ce qui me laisse penser que cette situation ne devrait pas durer…

Bref, le temps que je peux le dire, je le fais… Pour me trouver, saisissez « benoit » sur google.fr et c’est le premier choix !

En image ça parle mieux :

Benoit en tête sur Google.fr.

Serait-ce mon heure de gloire ! 😀

« Jamais la première cigarette » repart en campagne en 2008

La Fédération Française de la Cardiologie relance sa campagne « Jamais la première cigarette » à destination des enfants et des adolescents. L’objectif est toujours le même depuis 1997, année de création de cette opération : Parvenir à convaincre les jeunes à ne jamais allumer leur première cigarette et surtout les sensibiliser aux dangers du tabac.

La campagne de 2008 s’articule autour de deux événements majeurs :

  • Un concours pour les sensibiliser aux méfait du tabac à travers l’élaboration d’un message par les jeunes aux-mêmes ;
  • Un baromètre, en collaboration avec l’institut TNS Healthcare sur les habitudes liées au tabac chez les jeunes.

D’abord, le concours se divise en deux sessions, l’une pour les collèges et l’autre pour les écoles primaires :
Pour les 6ème/3ème, il s’agit d’un concours de story-boards.
Après avoir reçu près de 1 200 story-boards, deux jurys composés respectivement d’adultes (professionnels de la santé et de la communication) puis d’adolescents (de 11 à 16 ans) ont finalement sélectionné 5 story-boards finalistes.
Ceux-ci seront en ligne et pourront être soumis au vote par les enfants du 10 mars au 4 avril 2008 sur www.jamaislapremiere.org.
Notons que le story-board vainqueur sera le support pour la création du nouveau clip de la campagne 2008. Le 5 avril 2008 ce dernier devrait être prêt. Je ne manquerai pas de le diffuser.

Les élèves de CM1 et CM2, il s’agit d’un concours d’affiches.
Les projets ont été reçus dans nos 26 associations régionales qui en sélectionneront chacune un. Le réseau Fédération Française de Cardiologie votera ensuite pour choisir les 5 dessins finalistes.
Ceux-ci seront à leur tour mis en ligne sur www.jamaislapremiere.org pour permettre aux enfants de voter du 14 avril au 16 mai 2008.

Enfin, le baromètre concerne tout le monde :
L’institut de sondages TNS Healthcare a reçu plus de 16 000 questionnaires remplis par des collégiens et près de 11 000 par les CM1/CM2. Les résultats de l’analyse des questionnaires seront connus courant mars.

Pour patienter jusqu’à la présentation du nouveau clip, vous pouvez toujours voir (ou revoir) le clip de 2007 ci-dessous. J’avais oublier de le présenter l’an passé bien que j’avais diffusé celui de 2006.

Tous les clips des années précédentes sont consultables sur le site de la campagne.

La communication autour de ces opérations s’organise aussi bien dans les établissements scolaires que sur Internet, pour preuve les visuels ci-dessous :

Affiche Collège - Jamais la première cigarette

Affiche - Jamais la première cigarette

Une bannière horizontale - Jamais la première cigarette

Une bannière horizontale - Jamais la première cigarette

Une bannière verticale - Jamais la première cigarette Une bannière verticale - Jamais la première cigarette

N’hésitez pas à reprendre ces visuels sur vos sites et/ou blogs en les faisant pointer sur le site www.jamaislapremiere.org.

Notons que depuis début 2007, la loi portant sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics est en vigueur. Depuis le 1er janvier 2008, cette même loi est enfin appliquée également dans les restaurants, bars et discothèques… Voici un rappel sous forme de questions-réponses sur ce qui est autorisé ou non.