Suis-je un génie ?

J’en viens à me poser la question après avoir reçu par e-mail des tests me permettant apparemment de le découvrir. C’est le genre de questionnaire stupide que ‘lon reçoit par e-mail et qui font le tour du monde plusieurs fois par an et qu’on reçoit donc plusieurs par an également… C’est marrant mais à la longue c’est lassant. Je sais que ce sont des chaines qui pourrissent la bande passante du net et c’est bien pour cela que comme n’importe quelle autre chaine, la majorité ne repart pas de ma messagerie.

Ceci dit, à en croire les résultats des test en question je suis un génie. En effet, dans 2 tests je fais partie du faible pourcentage des personnes au-dessus de la norme… Comme j’en doute beaucoup, j’en viens donc à penser que ces pseudo-tests sont bidons (ça je le savais déjà, mais maintenant, au moins j’en suis sûr !).

Voici le premier test démontrant les performances cérébrales :

Prenez 10 secondes maxi pour le faire, sinon ça ne compte pas.
Regardez ensuite le résultat plus bas sur la page :

Comptez le nombre de ‘F’ dans le texte suivant :

+++++++++++++++++++++++++++
FINISHED FILES ARE THE RE-
SULT OF YEARS OF SCIENTIF-
IC STUDY COMBINED WITH THE
EXPERIENCE OF YEARS
+++++++++++++++++++++++++++

C’est fait!
Ne faites défiler la suite que si vous avez fini de les compter!

OK ?

Combien ? Trois ?

Faux, il y en a six – C’est pas des blagues !
Revenez plus haut et comptez encore !

L’explication est plus bas…

Le cerveau ne peut traiter ‘OF’.
Incroyable, non ?
Quiconque compte les six ‘F’ du premier coup est un génie, quatre ou cinq est plutôt rare, trois est normal.
Moins de trois, on change ses lunettes.

Ainsi, la première fois que j’ai fait cet exercice, j’ai compté les 6 F du premier coup. Pourquoi ne verrait-on pas les F de OF ? Je sais que le cerveau humain est parfois capricieux mais là faut pas exagérer… Donc, si j’en crois la conclusion de l’exercice : « Quiconque compte les six ‘F’ du premier coup est un génie […] ». Je suis donc un génie ! Incroyable non ? je vous le fait pas dire !… Déceler les génies à partir d’un truc si ridicule, mais pour qui nous prend-on ?

Passons maintenant au second test auquel j’ai également répondu en partie autre chose que la réponse attendue :

Faites le test suivant, c’est vraiment impressionnant. Promis ce n’est pas une attrape. SVP faites-le bien et jusqu’au bout, ce n’est pas long.

Vous êtes vous jamais demandé si votre esprit est normal ou s’il est différent ?

Bon, faites sérieusement l’exercice de réflexion et trouvez la réponse !!!
Suivez juste les instructions et répondez aux questions une par une et aussi vite que possible, mais n’avancez pas avant d’avoir terminé la précédente. Vous n’êtes pas obligé d’écrire vos réponses. Vous serez étonné du résultat, c’est garantie !

Combien font :
15+6
3+56
89+2
12+53
75+26
25+52
63+32
Eh oui, c’est plus dur les calculs mais c’est le vrai exercice !

alors courage :

123+5

VITE ! PENSEZ À UN OUTIL ET A UNE COULEUR !

Puis descendez a nouveau.

Descendez encore.
Descendez encore.
Vous pensez à un marteau rouge pas vrai ???

Si ce n’est pas le cas, vous faites partie des 2 % de la population dont l’esprit est assez différent pour penser a autre chose.
98 % de la population répondront ‘marteau rouge’ si on leur donne cet exercice a faire. Ca fout les boules hein ?

Ainsi, à ce second exercice, la première fois que l’on me l’a soumis, j’avais répondu « un tournevis rouge »… certes, j’en conviens, j’avais la bonne couleur. Mais à en croire le résultat de l’analyse, ceux ne répondant pas « Marteau rouge » précisément font partie des 2 % de la population dont l’esprit est assez différent pour penser à autre chose.
Alors on peut s’interroger sur ce que signifie cette conclusion : Je fait partie des 2 % de la population qui est différente des autres, mais c’est cool ou pas ? Et en quoi ça fout les boules tout cela ? j’ai même pas peur moi d’abord ! Et cette minorité de population est-elle plutôt intelligente ou pas ? Avouons que la tournure de cette phrase n’est pas claire et ne veut limite rien dire.

Mais qu’est-ce qu’on ferait pas pour prendre les gens pour des imbéciles génies !

Et vous, êtes-vous des génies qui ne le savent pas encore ? Dites moi les résultats de vos tests qu’on voit si vraiment je suis le meilleur ! 😀

C’est la rentrée !

2 septembre 2008 par  
Classé dans Humeur - Réaction, Perso

Eh oui ! Pour un certain nombre nombre d’enfants et d’adolescents, c’est aujourd’hui la rentrée. La rentrée c’est la fin des vacances et le début d’une nouvelle année scolaire. Le retour à l’école, voire la découverte d’un nouvel établissement.

La rentrée c’est aussi les retrouvailles avec tous ses amis qu’on n’a pas eu l’occasion de voir durant l’été. C’est le jour où l’on va découvrir de nouveaux amis aussi.

La rentrée, qu’on aime ou pas, c’est toujours une journée inoubliable. Toutes les émotions, tous les sentiments s’affrontent ce jour là.

Aujourd’hui, quand on me parle de rentrée scolaire, une chose me vient à l’esprit… une poésie, enfin plutôt des bribes de poésie. Oui car depuis le temps que je l’ai apprise je ne me souviens pas de tout ! Grâce à Google, mes trous de mémoire ont pu être comblé.

Il s’agit du poème Automne de René-Guy Cadou :

Odeur des pluies de mon enfance
Derniers soleils de la saison !
A sept ans comme il faisait bon
Après d’ennuyeuses vacances,
Se retrouver dans sa maison !

La vieille classe de mon père,
Pleine de guêpes écrasées,
Sentait l’encre, le bois, la craie
Et ces merveilleuses poussières
Amassées par tout un été.

O temps charmant des brumes douces,
Des gibiers, des longs vols d’oiseaux,
Le vent souffle sous le préau,
Mais je tiens entre paume et pouce
Une rouge pomme à couteau.

Et je ne sais pas pourquoi, mais à cette poésie, j’associe toujours une phrase tirée du livre d’Anatole France Livre de mon ami :

Il avait le coeur un peu serré : c’était la rentrée.

Je les associe tellement que je croyais initialement que celle-ci faisait partie de la poésie citée précédemment. C’est en effectuant la recherche dans Google que je me suis aperçu que l’un et l’autre n’appartenait pas au même auteur… Sans doute que, lorsque nous avons étudié la poésie, nous avions également parlé d’Anatole France… Il faut dire que cela doit remonter au CM1 si je ne m’abuse donc le début des années 90’s… mais la mémoire est ainsi faite. Parfois des souvenirs s’imbriquent les uns dans les autres et pas toujours dans le bon ordre. Ce qui est encore plus bizarre c’est de se rappeler de choses si insignifiantes qu’une phrase tirée d’un livre… qu’au demeurant je n’ai jamais du lire…

Les mystères du cerveau humain.

Et vous la rentrée, ça vous rappelle quoi ?