Un livre en chaîne…

The Da Vinci Code - Dan Brown
The Da Vinci Code - Dan Brown

Des chaînes, j’en fais pas beaucoup, mais pour une fois qu’un autre blogueur me tague pour en poursuivre une, alors je me plie à sa demande.

Le blogueur en question est Arnaud Clément, Adjoint au maire de Châteauroux, en charge des affaires scolaires notamment.
Il s’agit d’une chaîne plutôt littéraire.

Tout d’abord voici le réglement de ce “jeu” :

1. Citer la personne qui vous a “tagué”.
2. Indiquer le règlement du jeu.
3. Choisir un livre et l’ouvrir à la page 123.
4. Recopier à la cinquième ligne les cinq lignes suivantes.
5. Indiquer le titre du livre, le nom de l’auteur, de l’éditeur et l’année d’édition.
6. Taguer quatre personnes et les prévenir sur leurs blogs.

Le livre que je choisi est Da Vinci Code, le célèbre roman de Dan Brown que j’avais dévoré il y a 3 ans. Malgré les polémiques qu’il avait alors engendré j’avais beaucoup aimé l’histoire. Ce livre est paru en 2004 aux éditions JC Lattès.

Voici donc les fameuses lignes réclamées par le jeu. J’ouvre la page 123. A partir de la ligne 5 on peut lire cela :

[…] le renoncementà tout bien matériel lui avaient parus légers après la pauvreté qu’il avait connue enfant, et les sévices sexuels qu’il avait subis en prison.
C’était la première fois qu’il revenait en France depuis son arrestation. Il avait l’impression que sa patrie le mettait à l’épreuve, […]

En fait ce passage correspond au moment où Silas (la main armée du Maître, le méchant de l’histoire) s’apprêtent à entrer dasns l’église Saint-Sulpice à Paris. Il recherche la fameuse “clé de voûte”… Mais je ne vais pas en dire plus pour celles et ceux qui n’auraient pas encore lu cette aventure.

Le réglement ci-dessus indique que je dois taguer 4 personnes qui devront réaliser le même exercice sur leur blog respectif.
J’ai donc choisi des personnes et des blogs complètement différents afin de voir quels types de livres seront choisis par chacun. Pour certains je pense que ça pourrait être drôle… à voir donc.
Ainsi, je passe le relais à Michel, John, Hubert et Joëlle. Et tant pis si c’est pas le genre de sujet qu’ils abordent sur leurs blogs habituellement. 😀

Anges et Démons – Dan Brown

Anges et DémonsAnges et Démons est le deuxième roman à succès de Dan Brown après le best seller Da Vinci Code.
Cette fois nous sommes transportés jusqu’au Vatican où un complot, a priori fomenté par les Illuminati, une ancienne confrérie aussi mystérieuse que secrète, se fait jour.
Tout commence par l’assassinat d’un scientifique de renom du CERN et le vol de quelques grammes d’antimatière, fraichement créés par ce scientifique et sa fille. L’antimatière étant l’opposé de la matière, tout contact entre les deux entités peut se révéler pire que la bombe nucléaire la plus puissante. Sachant que quelques grammes des deux suffisent.

Une fois n’est pas coutume, c’est de nouveau Robert Langdon qui est appelé en renfort. On lui demande de se rendre dans les locaux du CERN à Genève de toute urgence. Un symbole curieux, faisant office de signature du meurtre, semble laisser croire que les Illuminati, société secrète disparue depuis près de 4 siècles, sont à l’origine de ce méfait ignoble.
Robert Langdon est donc le mieux placé pour commencer l’enquête. C’est accompagné par une jolie demoiselle – la fille de l’homme de siences tués – qu’il se rendra à Rome et au Vatican afin de tenter de déjouer ce complot dont l’objectif, rapidement découvert par nos héros, est de détruire la cité du Vatican à l’aide d’une bombe terrifiante. Ils n’ont que quelques heures devant eux, le compte à rebours à déjà commencé depuis longtemps… et le Conclave doit se tenir dans la Sainte Cité…

A l’instar du Da Vinci Code, j’ai beaucoup aimé ce roman. De la même façon, l’auteur nous entraine dans des décors empruntés à la réalité. Il parvient de nouveau, dans une intrigue efficace, à nous faire croire que tout ce qui est raconté est vrai alors que, bien sûr, tout n’est que fiction.
C’est véritablement là que réside la force de ce livre et celle de son auteur. Il associe avec une certaine dextérité réel et imaginaire. En effet, de cette manière, le lecteur peut s’identifier facilement aux héros. Le lecteur est mis au centre du récit, il vit l’histoire au même rythme que les personnages.
Justement, le rythme nous maintient continuellement hors d’haleine. A un point tel qu’il est souvent difficile de refermer le livre, une fois plongé dedans.
Le seul point qui me semble être plus négatif – mais qui ne remet pas en cause mon jugement – est le début du bouquin qui parait parfois très long. Mais il s’agit de la mise en place des personnages et surtout de l’intrigue elle-même.

En définitive, il s’agit d’un très bon roman comme je les aime. Dans l’ensemble on se s’ennuit pas, bien au contraire. Je vous le conseille sincèrement si vous aimez les complots religieux, historiques et policiers et les retournements de situations en tout genre sur fond de société secrète. Le côté enquête et aventures donnant une dimension encore plus intéressante.

Dan Brown a repris les ingrédients qui avaient fait le succès du Da Vinci Code. Il les a adapté à une autre situation proche et différente à la fois de son premier roman.
Il est vrai que la comparaison avec le Da Vinci Code est inévitable tant il existe de similarités entre les deux livres. Un meurtre est commis au tout début dans les 2 cas et le cadavre donne les premiers indices pour lancer l’enqête. Robert Langdon est accompagné d’une jeune fille dans les 2 histoires. De même, une société secrète est au centre du complot dans l’un et l’autre romans. L’Histoire en général et la remise en cause de la religion chrétienne et son hégémonie en particulier sont les thèmes récurrents des 2 best sellers. Dans les 2 histoires, les méchants et les gentils sont savamment mis en scène afin de ne pas découvir rapidement qui est qui et qui fait quoi… La vérité éclate à la fin et n’est pas celle qu’on attendait.

L’avez-vous lu ? Si oui qu’en pensez-vous ? Si non sautez dessus…

Pour aller plus loin : Le roman décrypté par le véritable CERN, le résumé officiel du roman
Crédit images : Editions JC Lattès

Da Vinci Code : le film

On savait que les droits du best seller controversé de Dan Brown, le Da Vinci Code, avait été acquits par Sony en juin 2003. Maintenant, nous savons que le film sortira en salle, en France, le 17 mai 2006.
Il ouvrira le festival de Cannes Hors Compétition. Notre pays bénéficera même de ce film avant tout le reste de la planète puisque la sortie mondiale interviendra 2 jours plus tard.

Je rappelle que ce long métrage est réalisé par le très talentueux Ron Howard (Apollo XIII, Un homme d’exception…), à qui il devrait encore permettre de couler des “jours heureux”.
Dans le casting franco-américain nous retrouvons la jeune française dans le vent, depuis son rôle d’Amélie Poulain, Audrey Tautou, qui interprète la toute aussi jeune héroïne Sophie Neveu. Elle sera accompagnée du très célèbre Tom Hanks qui endossera la tenue du scientifique de génie Robert Langdon. Le reste de la distribution est consultable sur le site allocine.com.

Malgré les promesses de Sony qui annonçait vouloir rester le plus fidèle au roman, il semblerait que certains points ait été modifiés quand même.
Ainsi, il serait possible que l’Ordre de l’Opus Dei, élément pour le moins important de l’action, ait été renommé du fait de son image qui l’apparente à une secte. En outre, l’idée centrale du roman (l’origine de beaucoup de polémique) à propos de la descendance de Jésus Christ semble avoir été globalement “délayée”. Le numéro daté février du magazine Ciné Live contient d’ailleurs une double page à propos de tout cela…
Cependant, on peut espérer avoir une trame finale relativement proche de l’oeuvre originale. Encore une fois, ne nous étalons pas sur des rumeurs, le film nous dira ce qu’il en est précisément… on aura donc l’occasion d’en reparler.

De toute façon, il est fort à parier que ce film sera encore l’objet, dès sa sortie, de polémiques et de cris au scandale comme l’a été en son temps le roman.

Afin de vous mettre déjà l’eau à la bouche, voici la bande annonce de ce thriller qui s’annonce déjà comme passionnant (au sens propre du terme) :

The Da Vinci Code – Dan Brown

Da Vinci CodeUn code bien controversé.

S’il est un livre qui, ces derniers temps, a fait couler beaucoup d’encre, c’est bien The Da Vinci Code de Dan Brown.

Pure fiction ou faits réels ?
C’est sur cette question qu’un certain nombre de personnes se sont divisées. Pour les pro-chrétiens il ne fait aucun doute que ce bouquin n’est qu’un tissu d’inepties tandis que pour les anti-chrétiens, cela confirme pas mal de soupçons sur des mensonges que le Vatican cacherait depuis plus de 2000 ans.
Pourtant, d’après l’auteur, aucune ambiguïté n’est possible ! S’il est écrit “Roman” sur la couverture de son livre, ce n’est pas pour rien…
Pour lui comme pour d’autres lecteurs, il ne s’agit que d’une fiction dont la trame repose seulement sur quelques faits et éléments plus ou moins réels et connus. Ainsi, les lieux de l’action sont bien réels, mais sont parfois quelques peu modifiés pour les besoins de l’intrigue.
Concernant le sujet de l’histoire, tout est basé sur des “vérités” (pseudo-vérités ?) historiques et/ou religieuses relativement célèbres (la quête du Graal, les Templiers, le Prieuré de Sion…) et donc connus du plus grand nombre. Dan Brown ne fait que mettre en scènes toutes ces histoires diverses et variées afin de constituer une enquête policière et historico-religieuse de qualité. Le suspens et l’aventure dans lesquels sont entrainés les héros bien malgré eux sont distillés d’une telle manière que le lecteur est tenu en haleine de la première page jusqu’à la dernière !

Comme un roman de qualité, c’est bien ainsi qu’il faut lire ce best seller.
Par contre, il est clair que sur certains faits historiques avérés ce livre donne des explications très claires et intéressantes. Bien que dans l’ensemble, il ne convient pas de prendre ce livre au pied de la lettre, il faut convenir est clair que certains points sont malgré tout bien réels. C’est aussi pour cela qu’une polémique est née… Ce n’est qu’un subtil mélange d’informations réelles – plus ou moins controversées pour beaucoup – et de l’imagination fertile de l’auteur. Qu’on se le dise !

Moi j’ai adoré ce roman, le reste m’est bien égal ! Il contient exactement tout ce que j’aime dans un livre. De l’aventure, du suspens, une enquête policière, une chasse au trésor… tous les ingrédients dont je suis très friand !

Je vous invite donc vivement à le lire pour vous faire votre propre opinion sur lui et le sujet dont il traite !