Visite d’une station Météo France

Je viens de retrouver cet article dans ma liste de brouillons… la visite de la station météo remonte au mois d’avril 2008… Désolé pour la fraicheur de l’information.

Une rencontre fortuite…

A l’occasion d’un Castelblog (rencontre entre blogueurs et webmasters locaux) j’ai rencontré un certain Magic Mimi. Ce dernier est un des météorologues travaillant à la station Météo France de l’aéroport Marcel Dassault de Châteauroux-Déols.

Il nous a invité à venir le voir durant un des week-end où il est de garde à son travail afin de nous faire visiter la station et découvrir son activité. Ellie, Patrice et moi-même avons immédiatement accepté l’invitation. C’est ainsi que samedi nous nous sommes retrouvés tous les 3 à l’aéroport castelroussin, dans les locaux de Météo France.

La visite de la station Météo France de Châteauroux-Déols

Un héliographe
Un héliographe

Michel (magic mimi) nous a accueilli en nous présentant une des reliques d’un temps aujourd’hui révolu qui lui tient, pourtant toujours à cœur. Il s’agit d’un héliographe. Cette boule de verre permet de mesurer la durée d’ensoleillement grâce à une échelle graduée sur un carton qui va être brûlé par les rayons du soleil. Les systèmes automatiques actuels ont remplacé cet appareil de mesure inventé en 1853.

La visite s’est poursuivie par une démonstration du matériel et des outils aujourd’hui utilisé par les prévisionnistes. L’outil de travail privilégie est bien sûr l’informatique. Plusieurs écrans sont ainsi disposé sur le bureau. Sur le premier qu’il nous est possible de voir, Michel nous montre les mesures enregistrées en continu qui vont permettre l’établissement de bulletins, envoyés en temps réel aux 4 coins du monde. Toutes les heures environ, il doit transmettre un rapport qui sera mis à disposition des organismes internationaux dans la seconde. Par exemple, les compagnies aériennes peuvent consulter ces informations à tout moment et n’importe où. Cela simplement en cliquant sur un bouton !

Les écrans de contrôle
Des écrans affichant les carte de situation météo en direct

Nous continuons ensuite sur les autres écrans où se trouvent les cartes de France animées en temps réel. Nous pouvons ainsi suivre en direct les précipitations sur le pays et l’avancement des nuages. Michel peut à loisir sélectionner une région de France plus précise pour avoir des détails localement. Les informations lui arrivent directement par satellites (il nous montre alors la parabole dehors). Il peut enrichir les cartes de différents niveaux d’informations et peut les superposer afin d’obtenir des images plus précises d’une situation souhaitée. Il nous montrera par exemple, la comparaison des relevés au sol avec ceux de la situation nuageuse. Sébastien Folin n’a qu’à bien se tenir, Michel fait mieux !

D’ailleurs Michel fait déjà presque comme Sébastien de TF1, puisqu’il enregistre les bulletins météo pour France Bleu Berry. Un studio d’enregistrement est installé… on se croirait vraiment en direct ! D’ailleurs il l’est vraiment de temps en temps.

Pour finir le tour des locaux de Météo France Châteauroux, Michel nous a fait découvrir son bébé : AgroMétéo36. L’association qu’il a créé pour informer les agriculteurs locaux de la météo et des informations climatique les plus pertinentes pour eux.

Découverte de la tour de contrôle de l’aéroport

Une vue des avions depuis la tour de contrôle
Les avions sur la piste derrière les camions ravitailleurs

La visite s’est achevée par la découverte de la tour de contrôle de l’aéroport castelroussin. J’en rêvais déjà depuis longtemps et bien c’est fait. Certes, ce n’est pas une tour de contrôle débordante d’activité mais peu importe. Le fait de mettre les pieds dans ces lieux fut un réel plaisir, d’autant que nous avons pu discuté avec le contrôleur aérien présent. Ce fut très intéressant et la vue sur les alentours est imprenable. Même si le soleil n’était pas au rendez-vous, le temps était satisfaisant… permettant d’avoir une vision à 360 degrés sur une distance non négligeable.
C’est donc un peu un rêve de gosse qui s’est réalisé, dommage que ce jour là… il n’y avait pas d’A380 sur le tarmac castelroussin ! Mais depuis, il me nargue bien en étant là des semaines entières !

Pour conclure…

Je tiens donc à remercier Michel pour la patience dont il a fait preuve en répondant à nos questions de néophytes et surtout pour sa gentillesse pour nous avoir inviter à entrer dans “son” monde. Je finirais cet article sur le fait qu’il est fort dommage que cette station météo soit amenée à disparaitre dans les années à venir dans le cadre du plan de restructuration national engagé par Météo France et les instances gouvernementales. L’Indre dispose ici d’un outil précieux pour son aéroport et la disparition de ce dernier est encore un coup de massue porté à notre département. Si depuis quelques années il semblait parvenir à sortir la tête de l’eau, c’est à croire que de nouveau veut le noyer !

Pour aller plus loin…

  • Toutes mes photos sont disponibles sur Flickr.
  • Ellie avait d’ailleurs fait un excellent article sur cette visite. Au moins le sien avait été rédigé dans les temps !

Grill CourtePaille

Autre chaîne française connue de tous, Courtepaille vient aussi de s’implanter récemment dans l’agglomération castelroussine. Spécialiste de la viande grillée en tout genre, ce restaurant bénéficie d’une architecture extérieure en forme de chaumière reconnaissable par n’importe qui.

C’est accompagné d’une amie que j’ai eu l’occasion de tester ce point de restauration. Accueillis dès notre arrivée nous avons été dirigés vers le coin non fumeur comme nous venions de l’indiquer.

Concernant les lieux, nous sommes dans une pièce assez grande, de forme circulaire et assez haut de plafond. Le décor d’inspiration champêtre et campagnard permet de voir paniers en osier et outils ruraux d’autrefois en bois, etc. C’est propre et très accueillant…

Sur la table se tient la carte et à côté une bouteille de vin rouge de bon cru, que nous refuserons, nos bourses n’étant pas extensibles… Le temps que nous parcourions la carte – relativement riche – on nous amène une salade de bienvenue offerte à tous les clients. Très sympa.

Différents menus sont proposés du plus simple au plus gourmand. Bien sûr des plats du jours sont disponibles et la serveuse ne manquera pas de nous les rappeler. Nous choisissons donc chacun un menu. Pour l’un ce sera le “Petit Grill” et pour l’autre le menu “Grillardin“. Je vous invite à parcourir le site web officiel pour en découvrir le contenu.

La viande cuite à notre convenance peut être servie avec des sauces. Lesquelles sont succulentes. Je vous conseille d’ailleurs la sauce Courtepaille (sauce moutarde au moût de raisins). Un vrai régal !

Le point faible est à mon sens le prix des plats qui m’a semblé assez élevé. Si l’on sort des menus, avec un plat on a déjà l’équivalent d’un menu… alors dès qu’on ajoute d’éventuels plats complémentaires (entrées, desserts…) et les boissons l’addition peut vite être salée.
En définitive, nous avons bien mangé, dans une ambiance agréable et calme. La viande, spécialité des lieux, est vraiment bonne. Bien cuite, bien préparée. L’accueil a été exemplaire. Les serveuses sont elles aussi très avenantes et fort sympathiques. En outre, elles connaissent bien leur carte et savent parfaitement répondre à vos interrogations et toujours avec le sourire.

Les coordonnées :

Avenue Georges Hennequin
ZAC du Grandéols
36130 DEOLS
02 54 22 04 39
http://www.courtepaille.com/

Vous trouverez les plans de localisation des restaurants sur le site web, pour celui-ci et tous les autres en France.