Twitter or not twitter ?

Logo de Twitter
Logo de Twitter

Qu’est-ce que Twitter, me direz-vous ? C’est un site web dit de réseau social qui permet de donner des informations courtes relatant notre activité du moment. Le slogan évocateur de ce service très web 2.0 est “que faites vous actuellement ?

Pour plus d’explications sur ce service, reportez-vous à la définition de Wikipédia.

Ce service créé en 2006 se développe de plus en plus rapidement. Beaucoup de blogueurs, principalement, mais aussi des professionnels et d’autres types d’utilisateurs toujours plus nombreux deviennent fan de cette application.

Personnellement, je n’ai jamais voulu me créer de compte sur ce site considérant cela comme inutile et surtout chronophage. Je pensais également que, comme beaucoup de service Web 2.0 de ce genre, il y aurait un effet de mode et qu’en quelques mois tout au plus, on n’en entendrait plus parler. Il s’avère que cela fait plus de 2 ans maintenant que Twitter existe et se développe. Il y a toujours plus d’accrocs et d’inconditionnels.

C’est pourquoi, j’en viens à m’interroger sur l’utilité ou non de me créer mon propre Twitter. Je continue de me poser certaines questions à propos de ce service, comme “est-ce vraiment utile ?” ou “ai-je vraiment des choses intéressantes à faire partager ?”, “quel est l’intérêt pour moi de créer un compte Twitter ?”…

Bref que de questions sans vraiment de réponses actuellement.

Et vous, chers lecteurs, utilisez-vous Twitter ? Si oui, pourquoi ? comment ? qu’est-ce que cela apporte ? Dites moi tout à propos de votre opinion sur cette application. Si au contraire vous n’utilisez pas Twitter dites moi pourquoi aussi.

M’encourageriez-vous à en créer un ou au contraire à ne pas en créer ?

Mise à jour : J’ai fini par m’inscrire pour tester un peu comment tout cela fonctionne. Mon Twitter : http://twitter.com/benkenobi07

Visite d’une station Météo France

Je viens de retrouver cet article dans ma liste de brouillons… la visite de la station météo remonte au mois d’avril 2008… Désolé pour la fraicheur de l’information.

Une rencontre fortuite…

A l’occasion d’un Castelblog (rencontre entre blogueurs et webmasters locaux) j’ai rencontré un certain Magic Mimi. Ce dernier est un des météorologues travaillant à la station Météo France de l’aéroport Marcel Dassault de Châteauroux-Déols.

Il nous a invité à venir le voir durant un des week-end où il est de garde à son travail afin de nous faire visiter la station et découvrir son activité. Ellie, Patrice et moi-même avons immédiatement accepté l’invitation. C’est ainsi que samedi nous nous sommes retrouvés tous les 3 à l’aéroport castelroussin, dans les locaux de Météo France.

La visite de la station Météo France de Châteauroux-Déols

Un héliographe
Un héliographe

Michel (magic mimi) nous a accueilli en nous présentant une des reliques d’un temps aujourd’hui révolu qui lui tient, pourtant toujours à cœur. Il s’agit d’un héliographe. Cette boule de verre permet de mesurer la durée d’ensoleillement grâce à une échelle graduée sur un carton qui va être brûlé par les rayons du soleil. Les systèmes automatiques actuels ont remplacé cet appareil de mesure inventé en 1853.

La visite s’est poursuivie par une démonstration du matériel et des outils aujourd’hui utilisé par les prévisionnistes. L’outil de travail privilégie est bien sûr l’informatique. Plusieurs écrans sont ainsi disposé sur le bureau. Sur le premier qu’il nous est possible de voir, Michel nous montre les mesures enregistrées en continu qui vont permettre l’établissement de bulletins, envoyés en temps réel aux 4 coins du monde. Toutes les heures environ, il doit transmettre un rapport qui sera mis à disposition des organismes internationaux dans la seconde. Par exemple, les compagnies aériennes peuvent consulter ces informations à tout moment et n’importe où. Cela simplement en cliquant sur un bouton !

Les écrans de contrôle
Des écrans affichant les carte de situation météo en direct

Nous continuons ensuite sur les autres écrans où se trouvent les cartes de France animées en temps réel. Nous pouvons ainsi suivre en direct les précipitations sur le pays et l’avancement des nuages. Michel peut à loisir sélectionner une région de France plus précise pour avoir des détails localement. Les informations lui arrivent directement par satellites (il nous montre alors la parabole dehors). Il peut enrichir les cartes de différents niveaux d’informations et peut les superposer afin d’obtenir des images plus précises d’une situation souhaitée. Il nous montrera par exemple, la comparaison des relevés au sol avec ceux de la situation nuageuse. Sébastien Folin n’a qu’à bien se tenir, Michel fait mieux !

D’ailleurs Michel fait déjà presque comme Sébastien de TF1, puisqu’il enregistre les bulletins météo pour France Bleu Berry. Un studio d’enregistrement est installé… on se croirait vraiment en direct ! D’ailleurs il l’est vraiment de temps en temps.

Pour finir le tour des locaux de Météo France Châteauroux, Michel nous a fait découvrir son bébé : AgroMétéo36. L’association qu’il a créé pour informer les agriculteurs locaux de la météo et des informations climatique les plus pertinentes pour eux.

Découverte de la tour de contrôle de l’aéroport

Une vue des avions depuis la tour de contrôle
Les avions sur la piste derrière les camions ravitailleurs

La visite s’est achevée par la découverte de la tour de contrôle de l’aéroport castelroussin. J’en rêvais déjà depuis longtemps et bien c’est fait. Certes, ce n’est pas une tour de contrôle débordante d’activité mais peu importe. Le fait de mettre les pieds dans ces lieux fut un réel plaisir, d’autant que nous avons pu discuté avec le contrôleur aérien présent. Ce fut très intéressant et la vue sur les alentours est imprenable. Même si le soleil n’était pas au rendez-vous, le temps était satisfaisant… permettant d’avoir une vision à 360 degrés sur une distance non négligeable.
C’est donc un peu un rêve de gosse qui s’est réalisé, dommage que ce jour là… il n’y avait pas d’A380 sur le tarmac castelroussin ! Mais depuis, il me nargue bien en étant là des semaines entières !

Pour conclure…

Je tiens donc à remercier Michel pour la patience dont il a fait preuve en répondant à nos questions de néophytes et surtout pour sa gentillesse pour nous avoir inviter à entrer dans “son” monde. Je finirais cet article sur le fait qu’il est fort dommage que cette station météo soit amenée à disparaitre dans les années à venir dans le cadre du plan de restructuration national engagé par Météo France et les instances gouvernementales. L’Indre dispose ici d’un outil précieux pour son aéroport et la disparition de ce dernier est encore un coup de massue porté à notre département. Si depuis quelques années il semblait parvenir à sortir la tête de l’eau, c’est à croire que de nouveau veut le noyer !

Pour aller plus loin…

  • Toutes mes photos sont disponibles sur Flickr.
  • Ellie avait d’ailleurs fait un excellent article sur cette visite. Au moins le sien avait été rédigé dans les temps !

J’ai brûlé mon flux RSS

Logo de FeedBurnerPas d’inquiétude à avoir, aucune erreur de ma part n’a été effectuée, rien n’est carbonisé !

Maintenant que tout le monde est rassuré je peux entré dans le vif du sujet.

Depuis maintenant plusieurs mois, je me tâte pour utiliser FeedBurner pour gérer mon flux RSS. Après de nombreuses réflexions et divers essais, les inquiétudes que je pouvais avoir sur ce service ce sont un peu estompées. Je craignais particulièrement que mon flux traditionnel ne devienne inutilisable à la suite du passage vers FeedBurner. Mais, c’était sans compter sur un plugin WordPress fort intéressant qui permet de rediriger tous les flux RSS de ce blog vers le nouveau flux FeedBurner, il s’agit de FeedSmith.
Ainsi, les deux sont non seulement utilisables de front (au choix), mais en plus, ils seront tous deux pris en compte dans les statistiques de FeedBurner. Que ce soit pour moi ou pour vous, l’un comme l’autre offre les mêmes paramètres.

Qu’est-ce que cela signifie ? Simplement, que vous pouvez aussi bien conserver le flux actuel que souscrire au flux FeedBurner. Les deux vous donneront les mêmes informations (Regardez au bas de chaque article dans les flux, par exemple) et seront comptabilisés. A vous de choisir ! Pour la forme, voici ce nouveau lien : http://feeds.feedburner.com/Bensite20

C’est essentiellement pour les statistiques que j’ai donc choisi de m’inscrire. Dorénavant, je peux savoir combien de lecteurs sont abonnés à ce blog. J’ai même été très étonné de découvrir qu’à ce jour, 39 personnes m’ont ajouté dans leur lecteur RSS… et je les en remercie.
En outre, je découvre que de nombreuses options sont activables gratuitement. Notamment, la possibilité d’ajouter des liens de réseaux sociaux dans le bas des flux pour promouvoir les articles, d’optimiser un certain nombre de chose, etc. Il y a trop de chose pour que je vous dise tout.

Bref ! Tout en conservant mon ancien RSS, je peux bénéficier des avantages de FeedBurner. Que demander de plus ?
Et vous que pensez-vous de FeedBurner ?

En conclusion de cet article, je ne pouvais pas passer à côté du rachat de cet start-up par Google pour un montant de 100 millions de dollars. Grâce à FeedBurner, Google pourra se prévaloir de bénéficier d’un service de statistiques web complet lorsque les statistiques des flux RSS seront ajoutées à Google Analytics. Ne vous retenez pas pour aussi réagir à ce propos dans les commentaires.

France 24 : un regard français sur le monde

France 24 : un regard français sur le mondeAujourd’hui et en avant première sur Internet, France 24, la nouvelle chaine de télévision internationale à la française prend son envol. C’est officiellement à 20 H 20 que les premières images seront visibles. En ce jour d’ouverture, seuls les internautes connectés sur le site de la chaine auront le privilège de découvrir le visage de ce nouveau-né. Le reste du monde en profitera dès demain sur son téléviseur et sa réception satellite. Au programme, information en continu 24/24 et dans le monde enter ou presque. Le développement de la couverture se fera au fur et à mesure dans les semaines suivant le lancement.

Cette nouvelle chaine veut apporter un regard français sur l’information internationale et surtout venir s’intercaler entre les poids lourds que sont CNN Internatonale ou BBC World. En effet depuis une vingtaine d’année que CNN à ouvert le bal dans le domaine, la France n’avait jamais suivi véritablement. Ainsi, la majorité de l’information internationale diffusée à travers le monde par la télévision est essentiellement anglo-saxonne.
La France était juste présente par TV5 Monde ou encore Euronews… mais qui ne sont pas du tout dans le segment de l’information en continu mondiale.

France 24 a pour originalité d’être détenu à parts égales par TF1 et FranceTélevisions. “Quand le Public s’allie au privé”.
Pour sa première année, elle bénéficiera d’un budget de 80 millions d’euros.

Bien que le nom “France 24” ainsi que son logo ne recueillent pas tous les suffrages, espérons que la France pourra rapidement rivaliser, au moins en qualité, avec ces concurrentes américaines et anglaises notamment.

Pour en savoir plus, il suffit de consulter la presse écrite et/ou en ligne… tout le monde en parle et va en parler. 😉