Pour son deuxième tube, Kamini devient blanc

C’est en surfant sur le site d’Eric, que j’ai découvert aujourd’hui le nouveau clip de Kamini. Il s’agit de sa deuxième chanson. Intitulée “J’Suis Blanc“, il raconte, comment, après avoir rencontré une divinité supérieure, il est devenu blanc durant 9 semaines et demi.

Les ingrédients du succès de son précédent tube “Marly-Gomont” sont présents : un rythme similaire, un ton identique, une chorégraphie très proche… même les inconnus danseurs du second plan sont à nouveau sollicités. Cette fois, au revoir la campagne ! on arrive en ville. La comparaison est bien sûr inévitable avec le premier titre. D’ailleurs les ressemblance ne sont-elles pas trop frappantes parfois ?
Par cette chanson, Kamini dénonce la discrimination raciale dont sont souvent victimes les gens de couleur. Il caricature des situations lors de sa transformation en blanc afin de montrer qu’ainsi il passe plus inaperçu. Bien sûr, on retrouve le même humour et je dirais que c’est tant mieux. De cette manière le message passe beaucoup plus facilement… et l’originalité qui a fait son succès reste présente.
Les premières réactions que j’ai pu lire au sujet de cette seconde chanson paraissaient mitigées. La question fuse déjà : Aura-t-elle le même succès que “Marly-Gomont” ? D’autres se demandent s’il a bien fait de sortir du registre original du rap de “campagne”… bref ! tous les commentaires sont les mêmes que pour tout autre artiste qui réalise une prouesse lors d’un premier événement et qui est forcément attendu au tournant pour sa deuxième oeuvre.

On peut éventuellement s’interroger sur le fait de savoir si le buzz sur le web se réitérera…

Je pense que si l’on n’aime pas “J’suis blanc”, il ne faut pas s’arrêter là il a, à coup sûr, d’autres cordes à son arc. Ce gars là il a du talent. Qu’on se le dise. Pour lire mes premiers commentaires personnels à chaud, rendez-vous sur l’article d’Eric.

Voici donc le clip de J’suis blanc de Kamini :

Le phénomène Kamini continue

L’actualité sur Kamini, le “rappeur rural” de Marly-Gomont (02) déchaîne les passions. Toutes les émissions TV se l’arrachent. Le succès se confirme.

On l’a vu chez Cauet et chez Karl Zéro. Il revient chez Michel Denisot sur Canal+ et même chez Jean-Pierre Pernaut au JT de TF1… qui, dorénavant, saura enfin où se trouve le village de ce jeune chanteur.

Il semble de plus en plus confirmer qu’il a plein d’autres projets déjà prêts. Il est donc quasi certain maintenant qu’on en entende parler de plus en plus. Un single pourrait même bientôt sortir dans les bacs. Kamini annonce avoir beaucoup de contacts avec les grandes maisons de disque sans toutefois n’avoir encore rien signé. Mais cela ne devrait pas s’éterniser, à mon avis.

Voici les 2 vidéos en question :

Merci à Kamini-Fan

Kamini – Marly Gomont

Depuis quelques semaines circule sur le web le clip d’un nouveau (futur ?) talent de la chanson française. Son nom est Kamini, un jeune infirmier du nord de la France, rappeur a ses heures perdues. Il y a 6 mois, il compose une chanson retraçant sa vie dans son villlage natal de Marly-Gomont dans l’Aisne (02). Au mois de juin 2006, il tourne un clip en 3 jours, aidé de quelques amis. Il s’agit d’une chanson de rap plutôt bien rythmé. Le clip, à l’image des paroles est très “champêtre”, Marly-Gomont étant un village d’un peu plus de 400 habitants. Mais la qualité est bien présente.

Il créé un site web pour se présenter lui et sa chanson et propose ainsi son clip. Dans la foulée, il décide d’envoyer des copies de son oeuvre à plusieurs maisons de disques afin de se faire connaître et pourquoi pas de signer un contrat éventuel.
Mais voilà, c’était sans compter l’effet buzz que la diffusion sur Internet allait lui apporter. En effet, en plus de son propre site web, son clip se retrouve diffusé en quelques jours (heures ?) sur des dizaines, peut-être des centaines de sites web, blogs et autres forums. On se l’envoit même directement par e-mail. Le succès est garanti d’autant que les critiques sont élogieuses et les commentaires tous encourageants.
La rumeur dit que des fuites d’employés des maisons de disques pourraient être à l’origine de ce buzz… en ayant eux même diffusé le clip…

Au début, du fait du ton humoristique de la chanson, beaucoup vont croire à une blague, une parodie, etc. Mais il n’en est rien Kamini est bel et bien un chanteur des plus sérieux. Bien qu’il dise vouloir rester infirmier encore longtemp, il n’y a aucun doute sur le fait qu’il ait d’autres projets en têtes. Il avoue lui-même dans des interviews (notamment chez Karl Zéro et Cauet) avoir déjà préparé plusieurs autres chansons. Aurait-il déjà un album de prêt ?

En tout cas voici le clip en question :