Un Père Noël prisonnier (2)

Publié le 28 décembre 2005 et modifié le 31 mars 2006 par  

Dans l’épisode précédent…

Episode II : L’ultime décision

2 jours c’est long et court à la fois… mais cela m’aura largement suffit pour réfléchir à la réponse définitive que je donnerai.
Ce sera oui ! Pourquoi ? me direz-vous.
D’une part, pour rendre service et d’autre part pour m’occuper un après midi. Et puis déguisé de la sorte personne ou presque ne me reconnaîtra. En plus, qui sait… peut-être que ce sera amusant !
Je confirme donc mon acceptation auprès de Madame D qui est très heureuse d’avoir enfin trouvé son Papa Noël.

Samedi 17, 15 H 30, je me présente à la mairie. C’est ouvert… mais personne ! Je m’en doutais un peu. Je patiente quelques instants – pas très longtemps – et arrive alors Madame C, conseillère municipale et co-organisatrice de la journée.
Elle me dirige vers le costume du Monsieur en rouge qui m’attend, suspendu sur le haut de la porte du “service urbanisme”.

L’habillage est rapide. J’enfile le long manteau rouge et blanc, puis elle m’aide à ajuster perruque et barbe au mieux. Une corde me sert de ceinture afin de terminer l’ensemble.
Je vais rapidement me voir dans la glace la plus proche (dans les toilettes !) pour savoir à quoi je ressemble avec cet accoutrement peu banal. Le résultat n’est pas trop mal. Seuls quelques détails me gênent. Des “cheveux” blancs de la perruque me retombe devant (même dans) les yeux et cette dernière n’est pas très stable sur ma tête. La barbe n’est pas exempte non plus de problèmes. D’une part, elle ne tient pas très bien, l’élastique, même bien serré, me glisse derrière la tête, ce qui a pour effet de la faire tomber. D’autre part, le pourtour de la bouche est plutôt rugueux et donc pas très confortable voire irritable… et je ne parle pas des “poils” que je mange dès que je veux ouvrir la bouche.
Enfin, le résultat aurait pu être pire, l’ensemble n’est pas trop ridicule, comme souvent des costumes similaires, que l’on voit un peu partout, le sont !
Madame C termine pas me fournir les gants blancs et le panier rempli de bonbons destinés aux enfants. Une fois les derniers ajustements faits, elle me demande de patienter un instant, le temps qu’elle aille prévenir l’animateur du marché de l’arrivée imminente du Père Noël.

Elle sort de la Mairie. Quelques minutes plus tard, j’entends au micro, à l’extérieur, quelque chose du genre : Le moment que tous les enfants attendent avec impatience est arrivé. Le Père Noël va faire son apparition sur le marché de Noël…

A partir de ce moment, je sais que je vais entrer en scène dans les secondes qui suivent. Madame C revient me chercher et m’accompagne hors de l’Hôtel de Ville…

… A suivre...

Le Père Noël tiendra-t-il toutes ses promesses ? Comment va se passer cet après midi des plus original ? Pourquoi un titre si alarmant ? Les poules auront-elles enfin des dents ? Le 1er de l’an tombera-t-il encore le 1er janvier, cette année ? …
Autant de questions qui trouveront, à n’en pas douter, leurs réponses dans les prochains épisodes de : Un Père Noël prisonnier.

A ne manquer sous aucun prétexte.


WordCamp Paris 2015, J’y serai ! Et vous ?

Les commentaires sont clos.