Un Père Noël prisonnier (3)

Publié le 2 janvier 2006 et modifié le 31 mars 2006 par  

Dans l’épisode précédent…

Episode III : La tournée du Père Noël

Ca y est la porte de la Mairie s’ouvre devant moi, le marché de Noël me fait face, les enfants ainsi que toute la foule présents n’attendent alors plus que moi, le Père Noël. A ce moment précis, je sais que je ne peux plus revenir en arrière. Je dois accomplir ma mission.
L’animateur du marché continue alors au micro de commenter mon arrivée. Avec la perruque qui me descendait jusque sur les yeux et la large capuche du long manteau rouge qui glissait sur elle, mon champ de vision était donc devenu plus qu’étroit. J’essaie de redresser la tête comme je pouvais pour arranger la situation et surtout mieux observer là où je mettait les pieds… d’autant que le parvis de la mairie était couvert de fils et de fusée d’artifice prêtes pour le spectacle du soir. Et je ne parle pas non plus des quelques marches à descendre et des barrières de sécurité à franchir… Décidément, dans cette tenue, la sortie de la mairie relève du parcours du combattant. Je sais bien que le Père Noël se doit de rester en forme, mais tout de même.

Après quelques embûches et avoir manqué plusieurs fois de m’étaler sur les pavés du parvis de la Mairie, je parviens de l’autre côté des barrières de sécurité.
Le Marché et les enfants m’attendent… je vais pouvoir commencer ma “tournée”.

Après une brève interview effectuée au micro de l’animateur, me voici parti gambader dans les allées de ce marché de Noël, qui cette année a pour thème l’Angleterre. C’est ainsi que de nombreux Anglais font partis de la foule.
Un premier enfant s’approche de moi quémandant quelques bonbons présents dans mon joli panier. Naturellement, je lui en donne. Puis d’autres enfants se précipitent vers moi. Pour plus de facilités pour tout le monde, je laisse les enfants se servir de friandises eux-mêmes dans ce panier. C’est ainsi que l’après midi passa au rythme des sourires des enfants heureux de voir LE Père Noël et content de recevoir des bonbons. Sans oublier, ceux, moins téméraires, qui se mettaient à pleurer à son (mon) approche, apeurés par tant d’émotions.
Je me surprends même à proposer, dans la langue de Shakespeare, quelques sucreries aux bambins anglais : Do you want some sweeties ? avant de poursuivre par un Merry Christmas dans mon meilleur accent ! Le Père Noël n’est-il pas censé être polyglotte ?

Après avoir parcouru les allés du marché dans tous les sens, de long en large et en travers, l’après midi touchait à sa fin. Croisant Madame C vers 17 H 50, elle m’annonce que je vais pouvoir arrêter. Mais avant cela, pour finir en beauté, nous sommes invités à monter dans l’une des petites charrettes tractées par un poney. Nous montons donc tous les deux et nous effectuons un dernier tour de marché avant de rentrer à la Mairie…

… A suivre…

Quelle suite si passionnante nous attend ? Pourquoi un titre si alarmant ? Les poules auront-elles enfin des dents ? …
Autant de questions qui trouveront, à n’en pas douter, leurs réponses dans les prochains épisodes de : Un Père Noël prisonnier.

A ne manquer sous aucun prétexte.


WordCamp Paris 2015, J’y serai ! Et vous ?

Commentaires

5 Réponses pour “Un Père Noël prisonnier (3)”
  1. HMATT dit :

    Pour un tel titre ?
    Ben le père noël a été obligé de faire sa vraie tournée, avec les cheminées et tout et tout. Et puisqu’on te dit de faire du régime en vain depuis des mois, t’es resté coincé dans l’une d’elle, et tu t’es fait cramer le fondement. 😀

    J’ai bon ?

    —>[]

  2. Ben Kenobi dit :

    Il y a de l’idée… mais non c’est pas tout à fait cela. 😀

  3. HMATT dit :

    Enfermé par des enfants pas sage dans les toilettes publiques juste à côté de la mairie, vous savez, celles qui puent le pisse et le bran à 3km. 😀

  4. MaTt dit :

    Invité de force à un repas ?

  5. HMATT dit :

    Ahahah, un morveux baveux qui t’arrache la barbe et te dis : “Tu sens le geek !” 😀