Retour sur le concert de Deep Purple

Publié le 4 décembre 2007 et modifié le 4 décembre 2007 par  

Deep PurpleComme on dit, mieux vaut tard que jamais ! Ainsi, le 14 novembre dernier, j’ai participé au concert de Deep Purple au Tarmac à Châteauroux. Je vous avais promis mes photos et un bref retour sur la prestation de ces sexagénaires débordant d’énergie. Dont acte !

Tout d’abord pour ceux qui ne connaitrait pas Deep Purple, vous pouvez consulter le site web officiel, la page sur Wikipédia qui leur est consacrée ou simplement écouter les quelques morceaux ci-dessous, qui sont quelques exemples des titres interprétés au Tarmac :

free music

Maintenant que vous savez mieux qui est ce groupe mythique du courant hard-rock, je vais pouvoir vous dire ce que j’ai pensé de ce concert… et vous dévoiler mes superbes photos (actuellement sur Flickr) prises avec mon Sony Ericsson W810i.

Deep PurpleJ’avoue être allé à ce spectacle sans vraiment connaitre le groupe en question. Du moins, je n’en connaissais que le nom. Je ne savais même pas qu’ils faisaient du hard rock ces gens là ! (oui je sais, honte à moi… j’assume).
Mais finalement cette ignorance ne m’a pas empêché d’apprécier le spectacle, bien au contraire. J’ai même été surpris par la pêche qu’avait encore ce group sur scène. En effet, la moyenne d’âge des stars tournent autour de 60 ans… Tant à propos de la voix que donné le chanteur, ses montées dans les aigus sont spectaculaires, que de leur attitude sur scène. Ils se bougent ! Que ce soit le chanteur, pieds nus, comme les guitaristes (désolé je n’ai pas retenu les noms), ils savent occuper le large espace du devant de la scène qu’ils se sont réservés. D’ailleurs, concernant le décor de la scène, rien de très extraordinaire. Seuls les jeux de lumière assurent l’ambiance. Et quelle ambiance !

Deep PurpleOn sent qu’ils aiment ce qu’ils font, qu’ils s’amusent comme aux premières heures. Le public aime ça et il le montre !
Le public justement, parlons-en ! Bien sûr, beaucoup de têtes grisonnantes, les fans mais aussi les nostalgiques d’une époque plus ou moins lointaine et un peu regrettée qui trouvent un certain plaisir à retrouver leurs idoles… Mais pas seulement. Parmi les spectateurs, on dénombre aussi de la jeunesse (18-30 ans). Une classe d’âge qui a découvert sur le tard (forcément) les accords de ce groupe mythique… mais qui à l’air de très bien apprécier également. J’en suis un exemple. Je ne connaissais pas avant et j’ai été conquis. Le show a été chaud et à la hauteur ! Je suis certes bon public mais la prestation fut de qualité aussi.

Café BertrandBref, Deep Purple n’est pas mort… et la relève est déjà prête côté public.

Juste une brève allusion à la première partie du concert, Café Bertrand, un groupe de rock français. Pour être franc, je n’ai pas du tout aimé ce style de rock et le style du groupe en lui-même. Criard, vulgaire, etc. Pas mon truc quoi… J’ai pris des photos quand même.

Donc rendez-vous sur mon espace Flickr pour voir toutes mes photos du concert en grand.

Allez je vous offre ma vidéo, toujours d’aussi bonne qualité, de Smoke On The Water :

… et pour contempler toutes mes autres vidéos (qualité HD) de cette soirée endiablée, c’est sur DailyMotion.


WordCamp Paris 2015, J’y serai ! Et vous ?

Commentaires

4 Réponses pour “Retour sur le concert de Deep Purple”
  1. Bryce dit :

    Ah, tu as participé au concert ? Étrange, je ne vois personne te ressemblant sur scène…

  2. Bryce dit :

    Des guitaristes ? Moi je vois un guitariste et un bassiste. 😉

  3. Ben Kenobi dit :

    Bryce > Cherche bien… bon d’accord je ne suis pas sur scène mais pas loin ! 😀

    Sinon, je ne suis pas musicien moi donc j’ai jamais compris la différence entre basse et guitare… 😛

  4. Ben Kenobi dit :

    Tiens je constate grâce à mes statistiques qu’on parle de cette article sur un forum de fans français de Deep Purple.

    Ils disent là-bas que ma « review » est pas terrible… c’est un peu mon avis aussi. Cependant, je ne suis pas non plus critique de spectacle… et cet article n’avait pas vocation de « chronique » non plus.