Star Wars weekends 2009 à Disney World

Ça se passait fin mai et début juin 2009 à Disney World en Floride, 4 week ends consacrés entièrement à Star Wars. C’était les Star Wars Weekends 2009. Pour l’occasion, des défilés de l’armée impériale étaient présentés et divers personnages de la saga participaient à la parade. Il y avait même des acteurs des 2 trilogies qui participaient. Pour les fans, ces événements devaient être de véritables moments de bonheur.

Pendant ces week ends se déroule parallèlement le Dance Off with the Star Wars Stars. Un show de danse original donné par les personnages de Star Wars. Le plus épique d’entre eux met en scène des Stormtroopers accompagnés de Dark Vador enchainant une chorégraphie sur You Can’t Touch This Dance de MC Hammer (voir ci-dessous). Ce n’est pas la première fois que ce genre de spectacle est réalisé mais c’est toujours très amusant de les voir faire. En effet, j’avais déjà parlé l’an dernier de l’événement 2008.

Voici la vidéo d’une des représentations :

Il est intéressant de noter que pour ces événements Disney World communique de manière très originale. Des affiches sont créées spécialement pour l’occasion mettant en scène des personnages de la saga Star Wars dans notre quotidien à nous… créant ainsi un décalage énorme et très amusant. En voici une ci-dessous, pour consulter les autres, elles sont disponibles sur ce site.

Une affiche des Weekends Star Wars à Disney World

Une affiche des Weekends Star Wars à Disney World

Il est possible de retrouver des photos et des vidéos de ces week-ends sur Flickr, sur Google et sur YouTube.

Retour sur le concert de Deep Purple

Deep PurpleComme on dit, mieux vaut tard que jamais ! Ainsi, le 14 novembre dernier, j’ai participé au concert de Deep Purple au Tarmac à Châteauroux. Je vous avais promis mes photos et un bref retour sur la prestation de ces sexagénaires débordant d’énergie. Dont acte !

Tout d’abord pour ceux qui ne connaitrait pas Deep Purple, vous pouvez consulter le site web officiel, la page sur Wikipédia qui leur est consacrée ou simplement écouter les quelques morceaux ci-dessous, qui sont quelques exemples des titres interprétés au Tarmac :

free music

Maintenant que vous savez mieux qui est ce groupe mythique du courant hard-rock, je vais pouvoir vous dire ce que j’ai pensé de ce concert… et vous dévoiler mes superbes photos (actuellement sur Flickr) prises avec mon Sony Ericsson W810i.

Deep PurpleJ’avoue être allé à ce spectacle sans vraiment connaitre le groupe en question. Du moins, je n’en connaissais que le nom. Je ne savais même pas qu’ils faisaient du hard rock ces gens là ! (oui je sais, honte à moi… j’assume).
Mais finalement cette ignorance ne m’a pas empêché d’apprécier le spectacle, bien au contraire. J’ai même été surpris par la pêche qu’avait encore ce group sur scène. En effet, la moyenne d’âge des stars tournent autour de 60 ans… Tant à propos de la voix que donné le chanteur, ses montées dans les aigus sont spectaculaires, que de leur attitude sur scène. Ils se bougent ! Que ce soit le chanteur, pieds nus, comme les guitaristes (désolé je n’ai pas retenu les noms), ils savent occuper le large espace du devant de la scène qu’ils se sont réservés. D’ailleurs, concernant le décor de la scène, rien de très extraordinaire. Seuls les jeux de lumière assurent l’ambiance. Et quelle ambiance !

Deep PurpleOn sent qu’ils aiment ce qu’ils font, qu’ils s’amusent comme aux premières heures. Le public aime ça et il le montre !
Le public justement, parlons-en ! Bien sûr, beaucoup de têtes grisonnantes, les fans mais aussi les nostalgiques d’une époque plus ou moins lointaine et un peu regrettée qui trouvent un certain plaisir à retrouver leurs idoles… Mais pas seulement. Parmi les spectateurs, on dénombre aussi de la jeunesse (18-30 ans). Une classe d’âge qui a découvert sur le tard (forcément) les accords de ce groupe mythique… mais qui à l’air de très bien apprécier également. J’en suis un exemple. Je ne connaissais pas avant et j’ai été conquis. Le show a été chaud et à la hauteur ! Je suis certes bon public mais la prestation fut de qualité aussi.

Café BertrandBref, Deep Purple n’est pas mort… et la relève est déjà prête côté public.

Juste une brève allusion à la première partie du concert, Café Bertrand, un groupe de rock français. Pour être franc, je n’ai pas du tout aimé ce style de rock et le style du groupe en lui-même. Criard, vulgaire, etc. Pas mon truc quoi… J’ai pris des photos quand même.

Donc rendez-vous sur mon espace Flickr pour voir toutes mes photos du concert en grand.

Allez je vous offre ma vidéo, toujours d’aussi bonne qualité, de Smoke On The Water :

… et pour contempler toutes mes autres vidéos (qualité HD) de cette soirée endiablée, c’est sur DailyMotion.

Matmatah et Manau en concerts gratuits

Vendredi et samedi soir j’ai eu l’occasion d’aller assister à des concerts gratuits. Cela se passait lors du Stage-Festival international DARC à Châteauroux qui cette année fait la part belle aux concerts gratuits. Le public est toujours au rendez-vous comme en témoigne le maire de Châteauroux.
J’ai notamment participé au concert de Matmatah vendredi et de Manau le samedi… avec naturellement leurs premières parties respectives (AM Kéténès, Oliv et ses Noyaux).
La foule était venue nombreuse et ne s’y était pas trompée. Le beau temps était même de la partie.

MatmatahPour Matmatah, la foule s’était massée devant la scène très tôt dans la soirée, bien avant le début de la première partie, s’étoffant petit à petit jusqu’à ce que le concert des artistes phares de la soirée ne commence. Placés à l’avant gauche de la scène, nous avions une vue imprenable sur le groupe évoluant devant nous. Une bonne ambiance ! Le seul bémol dans l’affaire est un son des plus exécrables ne laissant que sortir le vrombissement des basses des enceintes couvrant quasi totalement les voix des chanteurs. Autant dire que nous ne comprenions pas un seul mot de ce qu’ils chantaient. Dommage pour les chansons à texte dont ce groupe est un habitué. Du coup, moi qui ne connaissais pas les dernières chansons tirées des deux derniers albums, je n’ai pas pu suivre au mieux… et je ne les connais toujours pas. Heureusement que mon frère possède les albums en questions, j’ai pu les écouter depuis… Résultat, on est parti quand même un peu avant la fin, les oreilles sifflantes.

Martial de ManauLe lendemain soir, la soirée est animée par 3 groupes pour la première partie dont Oliv et ses Noyaux. Nous profitons qu’il y a moins de monde que la veille pour nous attabler afin d’écouter le spectacle en sirotant quelques boissons. Le temps nous y incitait aussi.
Puis, le groupe « celtiques » arrive… nous nous sommes levés et sommes allés rejoindre la foule sous le chapiteau. Le ton est donné, Manau entame son show par sa Panique Celtique du premier album. Le public est déjà conquis !
Le concert alterne entre tubes connus du premier album et nouvelles compositions. Toutes plus entrainantes les unes que les autres. Il faut dire que le chanteur du groupe sait faire participer son public. Contrairement à la veille, le son est bien meilleur laissant tout le loisir de mieux comprendre les paroles et de répondre aux demandes du chanteur. On danse, on saute, on chante, bref, le public est actif et non passif !
Lorsque Manau démarre son tube La Tribu de Dana, c’est l’explosion de joie du public (voir la vidéo ci-dessous). Ils l’interprèteront même une seconde fois en fin de soirée.
Ce fut une très bonne soirée.


Martial de Manau sur l’écran géant Manau Encore Martial de Manau

NB : Mes photos sont de bien piètre qualité, elles sont prises avec mon téléphone portable et surtout en résolution moyenne (j’avais pas vu que je n’étais pas en haute qualité !). Quant à ma vidéo, le son était trop fort pour le pauvre micro de mon portable donc il est à vomir !… Mais c’est mieux que rien non ? 😛

Heureusement, d’autres ont réussi de bien meilleures prises (surement avec du meilleur matériel que moi) comme l’atteste les vidéos suivantes :

Matmatah chante Emma

Manau entre sur scène

Manau lors du concert

Qui veut gagner de l’argent en masse ?

Connaissez-vous ce sketch de Gad Elmaleh ? Il s’agit, comme son nom l’indique, d’une parodie de la célèbre émission « Qui veut gagner des Millions ? »

Gad Elmaleh et Olivier Barroux jouent le rôle, respectivement du présentateur et du candidat… le tout dans une version québécoise des plus délurées.

L’humour est au rendez-vous, si vous ne riez pas en visionnant la vidéo, vous êtes soit sourd, soit vraiment dénué de sens humoristique…

En avant la vidéo (je vous aurai prévenu) :

Studio Tram Tour : Behind The Magic

Commentaires fermés sur Studio Tram Tour : Behind The Magic

Studio Tram Tour : Behind The Magic est une des attractions de Walt Disney’s Studio, le deuxième parc à thème construit à proximité du Parc Disneyland à Marne-la-Vallée, à une trentaine de kilomètres de Paris. Ce nouveau parc, ouvert au printemps 2002, repose sur le cinéma et la télévision. Au travers de différentes attractions, nous sommes amenés à découvrir les coulisses de films imaginaires ou bien de véritables productions. Soit il s’agit d’attractions à sensations fortes, soit de spectacles fort bien réalisés nous permettant de vivre les coulisses du tournage.

L’attraction dont je vais vous parler à pour objectif de nous faire découvrir des scènes d’actions comme si nous y étions. A bord d’un tramway (un camion surpuissant tirant de grands wagons) nous faisons une promenade à vitesse réduite. Un écran accroché dans dans ce wagon diffuse des commentaires en direct afin de nous en dire plus sur ce que nous voyons. C’est ainsi que l’on apprend que les morceaux de décors déposés le long de la route ont appartenu à des tournages de films tels que Pearl Harbour, Narnia, Le Règne du Feu ou encore Dinotopia…

Durant la ballade on fait deux haltes principales. La première, qui est aussi la plus spectaculaire nous amène au milieu d’une scène d’action particulièrement impressionnante. Nous assistons à l’explosion d’un camion citerne près d’un puit de pétrole dans un environnement montagneux. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à regarder la séquence ci-dessous, filmée par mes soins avec mon appareil photo numérique. Bien sûr, si vous souhaitez garder la surprise au cas où vous ne connaitriez pas l’attraction, ne visionnez pas cette vidéo. 😉

Ensuite, le tramway reprend sa route et la seconde halte nous permet de voir le décor du Règne du Feu avec un centre de Londres dévasté par les flammes d’un dragon. C’est moins spectaculaire mais la réalisation du décor est superbe.
Nous passons aussi devant une collection de voitures de films stationnées sous un hangar…

Au final, ce petit tour est bien sympathique malgré quelques longueurs entre les 2 escales. On ne fait que voir des restes de décors et des objets… on a juste le temps de les apercevoir, le tramway ne s’arrêtant pas devant. Mais la première escale vaut bien la peine de monter dans un wagon de cette attraction qui s’adresse à tout public.
Préférez une place dans le milieu du tramway, ce sont les meilleures à mon sens pour profiter pleinement du spectacle. De plus, dans le premier wagon, on respire les vapeurs d’échappement du camion survitaminé… ce qui n’est pas terrible… croyez-moi, je l’ai testé !
Malgré ces quelques détails, l’attraction vaut le détour. N’hésitez pas à la visiter. De toutes manières, elle ne dure pas longtemps. Profitez-en !

Page Suivante »