Grill CourtePaille

Autre chaîne française connue de tous, Courtepaille vient aussi de s’implanter récemment dans l’agglomération castelroussine. Spécialiste de la viande grillée en tout genre, ce restaurant bénéficie d’une architecture extérieure en forme de chaumière reconnaissable par n’importe qui.

C’est accompagné d’une amie que j’ai eu l’occasion de tester ce point de restauration. Accueillis dès notre arrivée nous avons été dirigés vers le coin non fumeur comme nous venions de l’indiquer.

Concernant les lieux, nous sommes dans une pièce assez grande, de forme circulaire et assez haut de plafond. Le décor d’inspiration champêtre et campagnard permet de voir paniers en osier et outils ruraux d’autrefois en bois, etc. C’est propre et très accueillant…

Sur la table se tient la carte et à côté une bouteille de vin rouge de bon cru, que nous refuserons, nos bourses n’étant pas extensibles… Le temps que nous parcourions la carte – relativement riche – on nous amène une salade de bienvenue offerte à tous les clients. Très sympa.

Différents menus sont proposés du plus simple au plus gourmand. Bien sûr des plats du jours sont disponibles et la serveuse ne manquera pas de nous les rappeler. Nous choisissons donc chacun un menu. Pour l’un ce sera le « Petit Grill » et pour l’autre le menu « Grillardin« . Je vous invite à parcourir le site web officiel pour en découvrir le contenu.

La viande cuite à notre convenance peut être servie avec des sauces. Lesquelles sont succulentes. Je vous conseille d’ailleurs la sauce Courtepaille (sauce moutarde au moût de raisins). Un vrai régal !

Le point faible est à mon sens le prix des plats qui m’a semblé assez élevé. Si l’on sort des menus, avec un plat on a déjà l’équivalent d’un menu… alors dès qu’on ajoute d’éventuels plats complémentaires (entrées, desserts…) et les boissons l’addition peut vite être salée.
En définitive, nous avons bien mangé, dans une ambiance agréable et calme. La viande, spécialité des lieux, est vraiment bonne. Bien cuite, bien préparée. L’accueil a été exemplaire. Les serveuses sont elles aussi très avenantes et fort sympathiques. En outre, elles connaissent bien leur carte et savent parfaitement répondre à vos interrogations et toujours avec le sourire.

Les coordonnées :

Avenue Georges Hennequin
ZAC du Grandéols
36130 DEOLS
02 54 22 04 39
http://www.courtepaille.com/

Vous trouverez les plans de localisation des restaurants sur le site web, pour celui-ci et tous les autres en France.

Saint-Maur à son nouveau site web

C’est en décembre 2004 que fut lancé le premier site internet officiel de la commune de Saint-Maur dans l’Indre. L’idée me trottait dans la tête depuis déjà longtemps. En tant qu’animateur Internet au sein du Club informatique de la commune j’ai donc relancé le projet afin qu’on le remette sur les rails. Une fois l’accord de la mairie obtenu nous avons pu nous mettre à l’oeuvre.

Ancien site de Saint-Maur (Indre)Ainsi, après environ un an de travail, avec une équipe de 3 à 5 personnes (au maximum) que j’encadrais chaque samedi matin, nous avons pu faire nos premières propositions à la municipalité. Laquelle était très emballée par ce que nous avions réalisé. Ainsi, la première version est officiellement mise en ligne un peu avant Noël 2004.
Il s’agit alors d’un site simple, avec une dizaine de pages présentant la commune et ses services. Le design est modeste mais notre équipe de débutants en matière de conception web est plutôt fière du résultat. Ce qui est l’essentiel.
Nous en serons les mainteneurs avec plusieurs mises à jours par mois afin de le tenir en phase avec l’actualité saint-mauroise…

Cependant, près de 3 ans plus tard, ce site web est vieillissant et ne correspond plus ni à l’image de la ville de Saint-Maur, ni à ses attentes en matière de communication en ligne, bien qu’il soit toujours mis à jour régulièrement. Le Club Micro et moi nous sommes donc attelés à la tâche pour le modifier et le remettre au goût du jour. Pour se faire, j’ai voulu essayer de simplifier au maximum les mises à jours futures et l’entretien de ce site. C’est pourquoi, je me suis tourné vers WordPress, CMS bien connu des blogueurs mais qui permet de construire des sites internet complets. Ce nouveau site sera donc accessible, respectueux des standards du web (pour sa structure au moins), facilement gérable et personnalisable simplement. Il aura un design plus convivial et aux couleurs de la commune (vert et bleu).

Le site web de Saint-Maur passe à la vitesse supérieure et s’offre une nouvelle jeunesse. Plus convivial, plus complet, plus accessible, il redonne un éclat à l’image de la commune sur Internet.

Afin d’accélérer cette refonte, la municipalité décide de me recruter en CDD de manière à ce que je puisse gèrer ce projet depuis la mairie. Depuis début juin 2007, je suis donc chargé du site Internet officiellement.

Saint-Maur36.frAinsi, c’est avec plaisir que je vous annonce la mise en ligne de cette deuxième version du site de Saint-Maur (Indre). Effectivement, c’est depuis seulement deux jours qu’il peut être consulté en lieu et place de l’ancien. En plus des informations déjà présente sur l’ancien, d’autres sont ou seront développées. Les Saint-Mauroises et Saint-Maurois devraient y trouver ce dont ils ont besoin (services, activités, animations, événements, travaux, etc.).

Je vous invite à lire la présentation succincte que j’ai fait pour avoir un aperçu des nouveautés concernant le contenu. A propos de la forme, vous devriez apprécier le changement… mais le mieux est encore de le parcourir en long en large et en travers pour ne rien manquer. J’attire également votre attention sur le fait qu’il n’est pas encore tout à fait terminé. En effet, quelques pages sont toujours vides et surtout des photos devraient bientôt apparaitre un peu partout. De plus, la bannière de titre va bientôt changer… N’hésitez pas à repasser régulièrement pour vous en rendre compte.

Notons qu’il est toujours accessible à l’adresse www.saint-maur36.fr et que nous avons ajouté 3 autres noms de domaine :

Vous n’aurez plus aucune excuse de ne pas le trouver sur la Toile.

Bonne visite… et donnez-moi vos feedbacks !

Matmatah et Manau en concerts gratuits

Vendredi et samedi soir j’ai eu l’occasion d’aller assister à des concerts gratuits. Cela se passait lors du Stage-Festival international DARC à Châteauroux qui cette année fait la part belle aux concerts gratuits. Le public est toujours au rendez-vous comme en témoigne le maire de Châteauroux.
J’ai notamment participé au concert de Matmatah vendredi et de Manau le samedi… avec naturellement leurs premières parties respectives (AM Kéténès, Oliv et ses Noyaux).
La foule était venue nombreuse et ne s’y était pas trompée. Le beau temps était même de la partie.

MatmatahPour Matmatah, la foule s’était massée devant la scène très tôt dans la soirée, bien avant le début de la première partie, s’étoffant petit à petit jusqu’à ce que le concert des artistes phares de la soirée ne commence. Placés à l’avant gauche de la scène, nous avions une vue imprenable sur le groupe évoluant devant nous. Une bonne ambiance ! Le seul bémol dans l’affaire est un son des plus exécrables ne laissant que sortir le vrombissement des basses des enceintes couvrant quasi totalement les voix des chanteurs. Autant dire que nous ne comprenions pas un seul mot de ce qu’ils chantaient. Dommage pour les chansons à texte dont ce groupe est un habitué. Du coup, moi qui ne connaissais pas les dernières chansons tirées des deux derniers albums, je n’ai pas pu suivre au mieux… et je ne les connais toujours pas. Heureusement que mon frère possède les albums en questions, j’ai pu les écouter depuis… Résultat, on est parti quand même un peu avant la fin, les oreilles sifflantes.

Martial de ManauLe lendemain soir, la soirée est animée par 3 groupes pour la première partie dont Oliv et ses Noyaux. Nous profitons qu’il y a moins de monde que la veille pour nous attabler afin d’écouter le spectacle en sirotant quelques boissons. Le temps nous y incitait aussi.
Puis, le groupe « celtiques » arrive… nous nous sommes levés et sommes allés rejoindre la foule sous le chapiteau. Le ton est donné, Manau entame son show par sa Panique Celtique du premier album. Le public est déjà conquis !
Le concert alterne entre tubes connus du premier album et nouvelles compositions. Toutes plus entrainantes les unes que les autres. Il faut dire que le chanteur du groupe sait faire participer son public. Contrairement à la veille, le son est bien meilleur laissant tout le loisir de mieux comprendre les paroles et de répondre aux demandes du chanteur. On danse, on saute, on chante, bref, le public est actif et non passif !
Lorsque Manau démarre son tube La Tribu de Dana, c’est l’explosion de joie du public (voir la vidéo ci-dessous). Ils l’interprèteront même une seconde fois en fin de soirée.
Ce fut une très bonne soirée.


Martial de Manau sur l’écran géant Manau Encore Martial de Manau

NB : Mes photos sont de bien piètre qualité, elles sont prises avec mon téléphone portable et surtout en résolution moyenne (j’avais pas vu que je n’étais pas en haute qualité !). Quant à ma vidéo, le son était trop fort pour le pauvre micro de mon portable donc il est à vomir !… Mais c’est mieux que rien non ? 😛

Heureusement, d’autres ont réussi de bien meilleures prises (surement avec du meilleur matériel que moi) comme l’atteste les vidéos suivantes :

Matmatah chante Emma

Manau entre sur scène

Manau lors du concert

Chez Papa : Restaurant du Sud-Ouest

Chaîne de restaurant de plus en plus présente sur le territoire national, Chez Papa est spécialisé dans le terroir du Sud-Ouest de la France.

Un restaurant de cette enseigne vient d’ouvrir ses portes à Châteauroux et j’ai eu l’occasion d’aller y manger avec des amies.

Chez PapaMa première impression en poussant la porte a été bonne puisque d’une part nous avons été accueillit immédiatement sans avoir à attendre. Le patron, avant de demander à un des employés de nous trouver une table (nous n’avions pas réservé), est même arrivé pour nous serrer la main.
Concernant l’ambiance générale et la décoration de la salle, je dirais que le tout est très soigné, c’est propre, l’ambiance créé est très sympathique. La décoration est simple, principalement faite de bois (poutres apparentes au plafond, poteaux en bois dans la salle, etc.).
Je ne sais pas vraiment si on peut dire que cette présentation est « typiquement » Sud-Ouest mais l’ensemble reste très correct. Des tableaux ornent les murs (là par contre on reconnait mieux les décors locaux).
Bref, je ne m’étalerais pas sur le décor… mais c’est très agréable.

En effet, nous sommes quand même là, à l’origine, pour manger. La carte est très fournie. Le choix est vaste. Ici aucun problème, on est bien dans les mets des Landes, Dordogne, Périgord… Foie gras, Magret de Canard, Gésiers et autres foie de volailles, etc. j’en passe et des meilleurs composent notre choix.

Nous opterons pour des salades composées avec des gésiers. Lorsque le serveur nous apporte nos plats, déjà c’est la surprise. On nous sert non pas une assiette mais une petit « marmite » dans laquelle se trouve notre salade. Déjà, au niveau ration, on en a pour notre argent. Je vous garantie qu’après avoir tout mangé on est quasiment rassasié ! Quasiment, car il faut de la place pour un dessert ! 😀
Bon ce n’est pas de la grande cuisine, mains on n’a pas à se plaindre. C’est très correct. On mange bien quand même et c’est l’essentiel.

A propos des prix maintenant, je pense que c’est un peu cher sans toujours être excessif non plus. Mais sorti des menus ou des salades l’addition peut vite grimper malgré tout.

J’ai vu par-ci par-là sur Internet que les critiques sur cette chaîne ne sont pas toujours élogieuses, mais là j’avoue avoir passé une bonne soirée dans un cadre sympa… et j’ai relativement bien mangé.

Chez Papa
56 rue Ledru Rollin
36000 CHATEAUROUX (Indre)
Voir sur Google Maps

Rallycross à Châteauroux / Saint-Maur

Un départ sur les chapeaux de rouesLes 14 et 15 juillet dernier, se déroulait à Saint-Maur (Indre), au circuit des Tourneix, la 5e manche du championnat et de la coupe de France de Rallycross (Division 1 à division 4). Cette épreuve était organisée par l’association Ecurie Terre du Berry. J’y ai participé en tant que bénévole et je dois dire que j’ai été conquis par ce genre de course. J’ai en effet pu assister à quelques manches fort disputées. Le premier virage est très impressionnant. Les bolides arrivant de front à plus de 100 km/h dessus… ça passe ou… ça casse !

Mais je vous entends déjà d’ici me demander : « mais qu’est-ce donc que cela le rallycross ?« .
Il s’agit d’une des plus prestigieuses disciplines du sport automobile après le rallye. D’après les mots du site officiel :

Le rallycross a de nombreuses spécificités par rapport à d’autres disciplines du sport automobile : dans les manches, cinq voitures partent de front pour cinq tours d’un circuit mixte, terre/bitume d’un kilomètre de long, en finale, elles sont six sur trois lignes. Un week-end de rallycross, c’est une centaine de départs pour des courses de deux à trois minutes seulement : un rythme soutenu, idéal pour les spectateurs.

On trouve aussi une petite définition sur Wikipédia

Pailler et Poirier à la lutteCertaines voitures sont d’ailleurs très proches voire identiques de celles utilisées en championnat du monde des rallyes par les grands champions tel Sébastien Loeb. C’est le cas de la Xsara WRC de Marc Laboule, vainqueur à Châteauroux ce week end, par exemple… ou bien encore de la 207 WRC de Jean-Luc Pailler. Autant dire qu’il y a du spectacle. Malgré ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas seulement en Division 1 que les courses sont les plus virulentes. En D3 et 4 ils savent aussi donner du volant et assurer une large partie du spectacle. Bref, quelles que soient les courses que vous pourriez suivre (si vous ne les regardez pas toutes !) vous ne regretterez pas le déplacement.

Le championnat de France se cours sur 10 manches de mai à octobre. Les week ends sont organisés de la manière suivante : le samedi, essais et 2 premières manches qualificatives puis le dimanche, 2 dernières manches qualificatives suivies des finales pour chaque division.

Voici des vidéos qui sauront vous faire voir plus précisément ce qu’est le rallycross.
La première vous montre une vue en caméra embarquée à bord de la Clio de Sébastien Dréan sur le circuit des Tourneix ce week end. Accrochez-vous !

Ci-dessous, vous verrez le film officiel de ce week end de rallycross castelroussin. Il dure 26 minutes environ. Vous verrez tout ce qu’il s’est passé ou presque… comme si vous y étiez ! Vous aurez aussi le loisir de regarder les autres vidéos disponibles en cliquant à côté de la vidéo sur les autres vignettes.
Pour en savoir plus et aussi pour visionner plein d’autres photos
:

Crédit photo : http://www.rallycross-france.net/