Arte offre ses émissions

A partir du 1er octobre 2007, la chaîne de TV franco-allemande Arte inaugurera son nouveau service de Video-On-Demand (VOD) ou vidéo à la demande. Une partie de ses propres programmes sera en effet librement téléchargeable sur Internet pendant les 7 jours qui suivront la diffusion télévisée.

À partir du 1er octobre, ARTE proposera sur www.arte.tv/plus7 une sélection de ses programmes, documentaires, fictions, reportages, magazines, gratuitement pendant sept jours après diffusion à l’antenne. arte.tv/plus7

Appelé Arte+7, ce nouveau service doit permettre à la chaine de mieux se faire connaitre auprès d’un public plus grand et plus jeune.

Bien sûr seront exclus les films et autres contenus possédant des droits d’auteur difficilement exploitables dans de telles conditions. Seuls les documentaires et autres programmes d’Arte seront donc disponibles librement… Ce qui n’est déjà pas si mal vue la qualité de ce que produit cette chaîne.

Deux qualités de diffusions seront proposées afin que chaque public puisse y trouver son compte. Le Flash permettra au débit les plus faibles d’accéder aux contenus tandis que les possesseurs d’Internet haut débit pourront profiter du spectacle sur un lecteur tel que Windows Media Player.

Le site internet d’Arte+7 est d’ores et déjà en ligne.

Rewind TV de France Televisions et Orange est un similaire lancé récemment. Ceci pour dire que le phénomène est en route et qu’il va avoir tendance à se développer. Et c’est tant mieux !

Source : Infos du Net

Matmatah et Manau en concerts gratuits

Vendredi et samedi soir j’ai eu l’occasion d’aller assister à des concerts gratuits. Cela se passait lors du Stage-Festival international DARC à Châteauroux qui cette année fait la part belle aux concerts gratuits. Le public est toujours au rendez-vous comme en témoigne le maire de Châteauroux.
J’ai notamment participé au concert de Matmatah vendredi et de Manau le samedi… avec naturellement leurs premières parties respectives (AM Kéténès, Oliv et ses Noyaux).
La foule était venue nombreuse et ne s’y était pas trompée. Le beau temps était même de la partie.

MatmatahPour Matmatah, la foule s’était massée devant la scène très tôt dans la soirée, bien avant le début de la première partie, s’étoffant petit à petit jusqu’à ce que le concert des artistes phares de la soirée ne commence. Placés à l’avant gauche de la scène, nous avions une vue imprenable sur le groupe évoluant devant nous. Une bonne ambiance ! Le seul bémol dans l’affaire est un son des plus exécrables ne laissant que sortir le vrombissement des basses des enceintes couvrant quasi totalement les voix des chanteurs. Autant dire que nous ne comprenions pas un seul mot de ce qu’ils chantaient. Dommage pour les chansons à texte dont ce groupe est un habitué. Du coup, moi qui ne connaissais pas les dernières chansons tirées des deux derniers albums, je n’ai pas pu suivre au mieux… et je ne les connais toujours pas. Heureusement que mon frère possède les albums en questions, j’ai pu les écouter depuis… Résultat, on est parti quand même un peu avant la fin, les oreilles sifflantes.

Martial de ManauLe lendemain soir, la soirée est animée par 3 groupes pour la première partie dont Oliv et ses Noyaux. Nous profitons qu’il y a moins de monde que la veille pour nous attabler afin d’écouter le spectacle en sirotant quelques boissons. Le temps nous y incitait aussi.
Puis, le groupe “celtiques” arrive… nous nous sommes levés et sommes allés rejoindre la foule sous le chapiteau. Le ton est donné, Manau entame son show par sa Panique Celtique du premier album. Le public est déjà conquis !
Le concert alterne entre tubes connus du premier album et nouvelles compositions. Toutes plus entrainantes les unes que les autres. Il faut dire que le chanteur du groupe sait faire participer son public. Contrairement à la veille, le son est bien meilleur laissant tout le loisir de mieux comprendre les paroles et de répondre aux demandes du chanteur. On danse, on saute, on chante, bref, le public est actif et non passif !
Lorsque Manau démarre son tube La Tribu de Dana, c’est l’explosion de joie du public (voir la vidéo ci-dessous). Ils l’interprèteront même une seconde fois en fin de soirée.
Ce fut une très bonne soirée.


Martial de Manau sur l’écran géant Manau Encore Martial de Manau

NB : Mes photos sont de bien piètre qualité, elles sont prises avec mon téléphone portable et surtout en résolution moyenne (j’avais pas vu que je n’étais pas en haute qualité !). Quant à ma vidéo, le son était trop fort pour le pauvre micro de mon portable donc il est à vomir !… Mais c’est mieux que rien non ? 😛

Heureusement, d’autres ont réussi de bien meilleures prises (surement avec du meilleur matériel que moi) comme l’atteste les vidéos suivantes :

Matmatah chante Emma

Manau entre sur scène

Manau lors du concert

Qui veut gagner de l’argent en masse ?

Connaissez-vous ce sketch de Gad Elmaleh ? Il s’agit, comme son nom l’indique, d’une parodie de la célèbre émission “Qui veut gagner des Millions ?”

Gad Elmaleh et Olivier Barroux jouent le rôle, respectivement du présentateur et du candidat… le tout dans une version québécoise des plus délurées.

L’humour est au rendez-vous, si vous ne riez pas en visionnant la vidéo, vous êtes soit sourd, soit vraiment dénué de sens humoristique…

En avant la vidéo (je vous aurai prévenu) :

Chez Papa : Restaurant du Sud-Ouest

Chaîne de restaurant de plus en plus présente sur le territoire national, Chez Papa est spécialisé dans le terroir du Sud-Ouest de la France.

Un restaurant de cette enseigne vient d’ouvrir ses portes à Châteauroux et j’ai eu l’occasion d’aller y manger avec des amies.

Chez PapaMa première impression en poussant la porte a été bonne puisque d’une part nous avons été accueillit immédiatement sans avoir à attendre. Le patron, avant de demander à un des employés de nous trouver une table (nous n’avions pas réservé), est même arrivé pour nous serrer la main.
Concernant l’ambiance générale et la décoration de la salle, je dirais que le tout est très soigné, c’est propre, l’ambiance créé est très sympathique. La décoration est simple, principalement faite de bois (poutres apparentes au plafond, poteaux en bois dans la salle, etc.).
Je ne sais pas vraiment si on peut dire que cette présentation est “typiquement” Sud-Ouest mais l’ensemble reste très correct. Des tableaux ornent les murs (là par contre on reconnait mieux les décors locaux).
Bref, je ne m’étalerais pas sur le décor… mais c’est très agréable.

En effet, nous sommes quand même là, à l’origine, pour manger. La carte est très fournie. Le choix est vaste. Ici aucun problème, on est bien dans les mets des Landes, Dordogne, Périgord… Foie gras, Magret de Canard, Gésiers et autres foie de volailles, etc. j’en passe et des meilleurs composent notre choix.

Nous opterons pour des salades composées avec des gésiers. Lorsque le serveur nous apporte nos plats, déjà c’est la surprise. On nous sert non pas une assiette mais une petit “marmite” dans laquelle se trouve notre salade. Déjà, au niveau ration, on en a pour notre argent. Je vous garantie qu’après avoir tout mangé on est quasiment rassasié ! Quasiment, car il faut de la place pour un dessert ! 😀
Bon ce n’est pas de la grande cuisine, mains on n’a pas à se plaindre. C’est très correct. On mange bien quand même et c’est l’essentiel.

A propos des prix maintenant, je pense que c’est un peu cher sans toujours être excessif non plus. Mais sorti des menus ou des salades l’addition peut vite grimper malgré tout.

J’ai vu par-ci par-là sur Internet que les critiques sur cette chaîne ne sont pas toujours élogieuses, mais là j’avoue avoir passé une bonne soirée dans un cadre sympa… et j’ai relativement bien mangé.

Chez Papa
56 rue Ledru Rollin
36000 CHATEAUROUX (Indre)
Voir sur Google Maps