L’Homme d’à côté – Mary Higgins Clark

Mary HigginsIl s’agit d’une nouvelle de 63 pages. Très rapide à lire !
L’histoire nous livre un moment crucial de l’existence d’un homme mystérieux. Il paraît être normal mais va s’avérer redoutable… Il est maniac de l’ordre, du rangement et de la propreté… c’est d’ailleurs ce qui le perdra. Mais il est insoupçonnable…

Je n’en dit pas plus… pour préserver le mystère.
Il paraît que c’est la nouvelle préférée de Mary Higgins Clark, elle-même. Dans tous les cas il s’agit d’un inédit…

A lire. )

Robur le Conquérant – Jules Verne

Robur le ConquérantEn cette année “Jules Verne” où l’on fête le centenaire de sa disparition, la lecture d’un roman de l’auteur français le plus universellement connu s’imposait. Et même si c’est par hasard que j’ai choisi un livre de cet écrivain…
C’est donc sur Robur le Conquérant que j’ai jeté mon dévolu.

Le récit se déroule lors des prémices de l’aventure aérienne lorsque s’opposent encore les “ballonistes”, fervant défenseurs des “Plus léger que l’air” et les “avionistes”, qui croient davantage dans l’efficacité des “Plus lourd que l’air”. Entre ces deux camps, c’est presque la guerre.
C’est ainsi que lors d’une séance du Weldon Institute – Organisation de ballonistes – surgit l’ingénieur Robur, pour qui l’avenir de la conquête du ciel appartient aux aéronefs. Il vient défendre ses idées sur la valeur et l’avenir des “Plus lourd que l’air” tout en démontant tous les arguments que lui opposent son auditoire d’aérostiers. Le Weldon Institute est rapidement écrasé sous le poids de la colère de ses membres contre ce Robur… vite surnommé Robur-le-Conquérant. Ce dernier parvient à s’enfuir in extremis de la salle et disparait.
Le soir même, Uncle Prudent, Président du Weldon Institute, son “valet” Frycollin et Phil Evans, le secrétaire du WI disparaissent dans d’étranges circonstances…

Comme dans beaucoup de ces romans, Jules Verne est en avance sur son temps. Cette fois-ci, il voit que les aéronefs prendront le devant sur les aérostats. De plus, en lisant ce livre, on s’aperçoit qu’il comprend rapidement qu’une invention aussi révolutionnaire soit elle doit être mise au jour au bon moment, lorsque la majorité sera prête à cette évolution majeure.

Je ne m’étalerais pas sur une analyse littéraire approfondie de ce roman, mais si cela vous intéresse, il est possible d’en consulter une sur ce site web.

Malgré de long passage de descriptions techniques et détaillées, souvent ennuyeuses, le reste de l’aventure est assez intéressant par le contraste entre des personnes traditionnalistes et d’autres ouvertement tournées vers l’avenir. Il faut donc passer outre les premières impressions que l’on peut avoir dans les pages du début qui peuvent être négatives et poursuivre jusqu’à la fin pour se faire un véritable avis sur cette aventure.

Tracker – tome 1

Couverture de la BD

Titre : Tracker – tome 1 : Rouge Casino
Auteurs : Tackian – Valton – Pinchon
Edition : Soleil
ISBN : 2-84565-625-4
48 pages

Parmi nous, depuis la nuit des temps, deux groupes mystérieux se livrent une guerre sanguinaire…
Après la mort, notre corps disparaît, mais notre âme, immortelle, va continuer son chemin éternellement en se réincarnant.
Nous, pauvres mortels, sommes ainsi les cibles privilégiées des terribles prédateurs que sont les Mangeurs d’Ames. Dans cette lutte millénaire, une seule et unique organisation peut nous protéger : les Trackers. Ils ont les pouvoirs suffisants pour en venir à bout.
Voilà pour le “pitch” de la série, car c’est bien d’une série dont il s’agit.
Ce premier tome nous entraîne à la poursuite d’un mangeur d’âmes pas ordinaire et unique en son genre. Pouvoirs supérieurs aux autres, façons de faire différentes… les Trackers sont désorientés face à ce nouvel ennemi… et pourtant, l’enquête ne fait que commencer. Sauront-ils faire face ? Découvriront-ils la vérité qui se cache derrière ce nouveau monstre ? Que de questions… peu de réponses.

L’histoire commence relativement fort côté action et le rythme s’accélère petit à petit tout au long de l’album. Seuls quelques passages peuvent paraître un peu plus lent (certaines conversations notamment) mais cela n’entrave en rien la qualité du scénario. Ce dernier, d’ailleurs, sort des sentiers battus par son aspect innovant – une sorte de chasse aux vampires futuriste – qui lui évite un certain nombre d’écueils du genre.

Côté graphique, c’est superbe ! Un trait fin, des couleurs sublimes – entre pastel et fluo bien dosés -, un souci du détail étonnant…

Vivement la suite !

The Da Vinci Code – Dan Brown

Da Vinci CodeUn code bien controversé.

S’il est un livre qui, ces derniers temps, a fait couler beaucoup d’encre, c’est bien The Da Vinci Code de Dan Brown.

Pure fiction ou faits réels ?
C’est sur cette question qu’un certain nombre de personnes se sont divisées. Pour les pro-chrétiens il ne fait aucun doute que ce bouquin n’est qu’un tissu d’inepties tandis que pour les anti-chrétiens, cela confirme pas mal de soupçons sur des mensonges que le Vatican cacherait depuis plus de 2000 ans.
Pourtant, d’après l’auteur, aucune ambiguïté n’est possible ! S’il est écrit “Roman” sur la couverture de son livre, ce n’est pas pour rien…
Pour lui comme pour d’autres lecteurs, il ne s’agit que d’une fiction dont la trame repose seulement sur quelques faits et éléments plus ou moins réels et connus. Ainsi, les lieux de l’action sont bien réels, mais sont parfois quelques peu modifiés pour les besoins de l’intrigue.
Concernant le sujet de l’histoire, tout est basé sur des “vérités” (pseudo-vérités ?) historiques et/ou religieuses relativement célèbres (la quête du Graal, les Templiers, le Prieuré de Sion…) et donc connus du plus grand nombre. Dan Brown ne fait que mettre en scènes toutes ces histoires diverses et variées afin de constituer une enquête policière et historico-religieuse de qualité. Le suspens et l’aventure dans lesquels sont entrainés les héros bien malgré eux sont distillés d’une telle manière que le lecteur est tenu en haleine de la première page jusqu’à la dernière !

Comme un roman de qualité, c’est bien ainsi qu’il faut lire ce best seller.
Par contre, il est clair que sur certains faits historiques avérés ce livre donne des explications très claires et intéressantes. Bien que dans l’ensemble, il ne convient pas de prendre ce livre au pied de la lettre, il faut convenir est clair que certains points sont malgré tout bien réels. C’est aussi pour cela qu’une polémique est née… Ce n’est qu’un subtil mélange d’informations réelles – plus ou moins controversées pour beaucoup – et de l’imagination fertile de l’auteur. Qu’on se le dise !

Moi j’ai adoré ce roman, le reste m’est bien égal ! Il contient exactement tout ce que j’aime dans un livre. De l’aventure, du suspens, une enquête policière, une chasse au trésor… tous les ingrédients dont je suis très friand !

Je vous invite donc vivement à le lire pour vous faire votre propre opinion sur lui et le sujet dont il traite !


Warning: PHP Startup: Unable to load dynamic library 'imagick.so' (tried: /usr/lib/php8.1/extensions/imagick.so (/usr/lib/php8.1/extensions/imagick.so: cannot open shared object file: No such file or directory), /usr/lib/php8.1/extensions/imagick.so.so (/usr/lib/php8.1/extensions/imagick.so.so: cannot open shared object file: No such file or directory)) in Unknown on line 0