Le marketing, c’est quoi ?

Vous vous êtes toujours demandés ce qu’était le marketing et ce que cachait ce terme barbare. Voici une petite leçon qui devrait vous permettre de pouvoir vous faire une meilleure idée de la signification de ce mot dont on nous parle de plus en plus.

C’est une méthode plutôt drôle, mais les exemples choisis restent relativement proches de la vérité. Maintenant vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas savoir ce qu’est le marketing.

La méthode par l’exemple, c’est le meilleur. Dont acte !

Côté féminin

Tu es dans une soirée, tu vois un mec qui te plaît ; tu t’approches et tu lui dis : “Je suis super bonne au plumard”.

Ça c’est du marketing direct.

Tu es dans une soirée, tu es avec un groupe d’amis, tu vois un mec qui te plaît, un de tes amis s’approche et il lui dit : “Tu vois cette nana, elle est super bonne au plumard”.

Ça c’est de la pub.

Tu es dans une soirée, tu vois un mec qui te plaît, tu t’approches, lui demandes son numéro de téléphone. Le lendemain tu l’appelles et tu lui dis : “Je suis super bonne au plumard”.

Ça c’est du télémarketing.

Tu es dans une soirée, tu vois un mec que tu connais, tu t’approches, tu lui rafraîchis la mémoire et tu lui dis : “Tu te souviens comment je suis super bonne au plumard.”

Ça c’est du Customer Relashionship Management (ou Gestion de Relation Client).

Tu es dans une soirée, tu vois un mec qui te plaît, tu te lèves, tu t’arranges un peu les fringues, tu t’approches, tu lui sers un verre. Tu lui dis qu’il sent bon, qu’il est bien sapé, tu lui offres une clope et tu lui dis : “Je suis super bonne au plumard”.

Ça c’est de la Relation Publique.

Tu es dans une soirée, tu vois un mec qui te plaît, tu t’approches et tu lui dis : “Je suis super bonne au plumard” et en plus tu lui montres tes seins.

Ça c’est du merchandising.

Tu es dans une soirée, un mec s’approche et te dit :”J’ai entendu dire que t’es super bonne au plumard”.

Ça c’est du Branding, « Le pouvoir de la Marque ».

Côté masculin

Tu es dans une soirée, tu vois une nana qui te plaît, tu t’approches et tu lui dis : “Je suis une bête sexuelle, je suis super bon au plumard et en plus je tiens toute la nuit”.

Ça c’est de la publicité mensongère, et c’est puni par la loi.

Tu es dans une soirée, tu vois une nana qui te plaît, tu la mates avec des potes, tu fais des réflexions très fines, tu te bourres la gueule, tu ne fais rien du tout et tu rentres bredouille.

Ça c’est la réalité du marché.

Joyeux Noël avec les Têtes à claques

Ça faisait longtemps que je voulais parler des Têtes à Claques, ces marionnettes québécoises à l’humour déluré… et à l’accent bien prononcé !

Le succès dure depuis plus d’un an et n’a pas l’air de vouloir s’arrêter. La vidéo la plus populaire est celle du Willi Waller 2006, c’est aussi ma préférée. Internet a permis de faire connaitre ce véritable phénomène en générant un buzz incroyable. D’ailleurs, aujourd’hui les marques se les arrachent pour les faire apparaitre dans leur publicité. Canal+ vient également de s’en procurer les droits de diffusion. Ils seront programmés à partir du mois de janvier 2008 sur la chaîne cryptée.

La vidéo que je vais vous présenter est ainsi issue de la dernière campagne de communication de SFR : Le very beautiful Noël. Elle est évidemment de saison… et évidemment à mourir de rire !

Je me joins donc aux têtes à claques pour vous souhaiter un very beautiful Noël à toutes et à tous. Passez de bonnes fêtes et gare aux excès !

Mon Skaaz me remplace en mon absence

Logo SkaazUn Skaaz ? Qu’est-ce donc ? c’est un petit avatar qui sait tenir une conversation avec ses interlocuteurs. Du moins ça c’est la théorie. En fait un Skaaz est censé représenté son “maître” en ligne lors de son absence. Pour cela, il faut l’éduquer et lui enseigner tout ce qui est nécessaire pour qu’il sache parler… Il doit ressembler à son créateur, il sera donc ce qu’on lui demandera de devenir.

Il peut être placé sur Windows Live Messenger (ex-MSN) et intervenir dès que l’on s’absente. Il prendra donc la discussion dès qu’on essaiera de vous joindre sur votre messagerie instantanée.

Ainsi, pour essayer, je me suis créer mon propre Skaaz. Tout d’abord, il faut lui enseigner un certain nombre de phrases. D’ailleurs cette pratique sera un sport régulier pour faire évoluer votre Skaaz. Il n’apprend pas vraiment tout seul, vous êtes son mentor !
Votre Skaaz apprend donc par les questions/réponses des discussions que l’on a avec lui mais on peut aussi lui inculquer d’autres séries de questions toutes faites rendues disponibles par la communauté grandissante des Skaaz. On peut également le personnaliser physiquement grâce à des vêtements, des accessoires, des perruques, etc. Ceci est payable en sK
Rapidement, je l’ai installé sur mon MSN afin de voir de quoi il était capable. Autant vous dire que cette expérience était à mon sens prématurée. en effet, mes amis qui voulaient me contacter et qui tombaient sur lui, ont eu de gros problèmes de compréhensions avec mon jeune avatar. Je pense qu’il est encore trop jeune pour espérer me remplacer de cette façon…

Pour les plus observateurs d’entre vous, vous aurez remarquez que mon Skaaz a fait son apparition, ici-même, sur BenSite 2.0… et ce depuis quelques jours déjà. Il est dans mon menu supérieur qui apparait dès que l’on clique sur “ouvrir menu”. Vous pouvez tenter de converser avec lui. De cette façon, je pourrais mieux le faire progresser. N’hésitez pas à lui dire tout ce que vous pensez, à le reprendre et à insister… car il est encore têtu !

Je trouve ça très marrant, on se prend vite au jeu… et vous qu’en pensez-vous ?

Je vous le présente, il est encore un peu timide, soyez indulgent et réservez lui le meilleur accueil :


C’est grâce à vous qu’il grandira et évoluera.

Notons que ce service est proposé par VirtuOz, spécialisée dans les services d’intelligence artificielle sur Internet.

Crédit Image : Skaaz.fr

Fight For Kisses par Wilkinson

Wilkinson, la célèbre marque de rasoirs diffuse actuellement un clip vidéo pour faire découvrir son nouveau produit phare : le Quattro, un rasoir à 4 lames. La campagne se nomme “Fight for Kisses”.

Pour ce faire, la marque aux épées a décidé de faire participer les hommes à un jeu vidéo. C’est pour présenter ce jeu que le trailer a été réalisé. De très bonne facture, il met en scène un bébé dont la maman s’occupe plus que son papa puisque sa peau est plus douce que celle de son mari. Mais voilà un jour, le papa découvre le Quattro de Wilkinson… à partir de ce moment la situation va changer ! Le papa retrouve toute l’attention de la maman. Bébé décide alors de se mettre à l’entrainement pour reconquérir sa maman…

Le jeu est disponible gratuitement en échange d’une inscription sur le site. Ceci est une très bonne idée marketing. En effet, de cette manière Wilkinson peut récupérer un maximum de coordonnées pour refaire ses bases de données.
Le concept n’est certes pas nouveau mais l’idée du jeu et de la vidéo trailer aussi décalée est excellente. A n’en pas douter les téléchargements devraient fonctionner. Chacun voudra essayer !
Comme toujours dans ce genre de campagne, je serai curieux de voir les retombées en matière de vente de produits. Est-ce que les hommes vont se ruer sur ce rasoir pour faire en sorte que leur femme se rapproche d’eux ?

En tout cas, le buzz à l’air de fonctionner à plein. Les vidéos sur DailyMotion sont pléthores et toutes visualisées des centaines voire des milliers de fois. Quant à moi, j’ai reçu le lien du site de la vidéo par e-mail d’une amie. Ce qui montre que ça fait le tour de la toile. En terme d’audience et de visualisation de sa campagne, Wilkinson marque des bons points.

Voici la vidéo :

Cependant, juste une remarque à propos du nombre de lames… Jusqu’à combien de lames les fabricants de rasoirs iront-ils ?
D’ailleurs, Les Nuls n’avaient-ils pas fait une parodie à ce sujet (je ne retrouve pas le sketch, si quelqu’un pouvait me le retrouver je suis preneur).

L’histoire d’un colis chez LDLC

Je vous avais décrit il y a quelques mois les services proposés par le marchand en ligne LDLC. Site d’e-commerce que j’utilise et qui me donne entière satisfaction.

Il y a quelques jours ils ont lancé une campagne de communication dans laquelle ils mettent aux grands jours leurs installations de logistiques. Ainsi, dans ce film de 5 minutes, on peut suivre la vie d’un colis depuis son remplissage jusqu’à sa livraison chez le client final. La chaîne de 250 mètres sur laquelle circule les colis est installée dans un local de 25000 m², là-même où sont stockées l’ensemble des marchandises disponibles… et donc à porté de bras des employés qui remplissent les boîtes avec vos produits commandés quelques heures (minutes ?) auparavant.

Les commandes sont gérées automatiquement et rapidement. La logistique parait bien rodée. L’homme et la machine sont en parfaite adéquation… la qualité de service s’en ressent.

Voici donc le petit film dont il est question :