WordPress 3.1 propulse BenSite

Logo de WordPress

Après avoir effectué quelques tests sur mon blog dédié à cela et ce depuis les versions beta, je savais que je pouvais mettre à jour BenSite 2.0 sans aucune crainte, maintenant que la finale est disponible. C’est donc chose faite depuis cette après-midi. Je rappelle que WordPress 3.1 est sortie le 22 février, il y a 5 jours donc.

Ainsi, WordPress 3.1 est une mise à jour majeure du CMS et apporte un nombre important de modifications et d’améliorations en tout genre. Je ne ferais pas de détail ici, d’autres sont fait sur le web de manière assez exhaustive notamment sur le blog de WordPress Francophone ou encore chez SEO Mix pour ne citer qu’eux. Je vous invite donc à vous y reporter.

Ceci dit, sans rentrer dans les détails, on peut citer l’ajout d’une barre d’administration lorsque l’on est connecté en administrateur sur le haut du site (moi j’aime bien, c’est pratique). On peut ajouter facilement des liens internes dans nos articles, c’est une fonction que j’attendais depuis longtemps. Les formats d’articles, une meilleure gestion du multisites, etc. Bref que du bon pour cette nouvelle mouture.

Si ce n’est pas encore fait, vous pouvez mettre à jour rapidement et sans risque. Ma migration par la fonction de mise à jour automatique n’a pas durée plus de 10-15 secondes. Il faut, bien sûr, penser à désactiver toutes vos extensions auparavant et vérifier que vous avez bien sauvegardé votre base de données.

Pour la petite histoire, cette version a été nommée “Reinhardt”, du nom d’un fameux Jazzman.

La version française est disponible depuis la publication, il y a 5 jours. Notre équipe de traducteur est toujours sur le fil pour être raccord. Je les remercie pour leur super boulot. Je connais leur réactivité pour avoir proposé quelques (toutes petites) corrections lors des versions RC. Et je ne dis pas cela parce que je les connais bien ! 😀

D’ailleurs, si vous constatez des erreurs ou des choses qui vous semblent bizarres dans cette traduction, n’hésitez pas à en faire part à cette adresse : traduction [arobase] wordpress-fr.net.

Spéciale Burquette sur Kroniks.net

Découvrez notre spéciale Burquette et Francis Desharnais sur Kroniks.

Kroniks se met en 4 pour une spéciale “Burquette et Francis Desharnais”. Les connaisseurs le reconnaitront… les autres venez vite découvrir Kroniks et notre événement exclusif :

C’est par ici : http://www.kroniks.net/

WordCamp Paris 2010

Pour la troisième année consécutive, le staff de WordPress Francophone, emmené par Xavier et suivi de près par Amaury et moi-même, organisait un WordCamp francophone : WordCamp Paris 2010.

Cela c’est passé samedi 8 mai 2010, à la Cantine, rue Montmartre dans le 2e arrondissement parisien, comme pour les deux précédentes éditions. Cette année, on peut constater une affluence légèrement inférieure à l’an dernier, qu’il faut relativiser puisque nous avions accueilli Matt Mullenweg, ce qui avait attisé les curiosités.

Le cru 2010 fut donc convivial, détendu et ma foi, très sympa.

La conférence

Francis Chouquet
Francis Chouquet

Pour ce 3e WordCamp, nous avons voulu innover. Afin d’occuper la matinée de manière intéressante, il a été décidé de mettre en place une conférence. La sortie proche de la version 3.0 était une occasion pour lancer ce type de présentation.

Ainsi, la journée débute dès 10 H 00 avec une conférence animée par Francis Chouquet, Xavier et Amaury, mes deux comparses cités plus haut. Je n’ai pas assisté au 5 premières minutes puisque suite à une mauvaise appréciation du temps des lignes de métro et de bus, je suis arrivé 5 minutes après le début. Je sais… ça la fout mal pour un membre du staff !! … enfin bon… Je me suis excusé !! :p
Mais grâce à Wolforg, je me suis rattrapé.

Donc, la conférence, elle était à propos de WordPress 3.0 dont la sortie est annoncée d’ici la fin du mois de mai. Francis nous a présenté le nouveau thème Twenty Ten qui remplacera le fameux Kubrick, tandis que Xavier nous faisait une démonstration rapide de l’intégration du multi-sites. Enfin Amaury a exposé les nouvelles fonctionnalités telles que les types de contenus personnalisés. Une conférence qui a duré un peu plus d’une heure et qui a ravi les 60 à 70 personnes présentes à en juger par leur enthousiasme lors de la séance de questions-réponses qui a clôturé la séance. Effectivement, les questions ont été nombreuses et surtout toutes aussi pertinentes les unes que les autres. Merci à tous d’avoir jouer le jeu.

Une fois les interventions terminées, Xavier envoie tout le monde noircir le tableau pour lancer le barcamp, ces ateliers qui vont se tenir durant tout l’après-midi. Dès que le tableau semble complet, tout le monde est invité à aller déjeuner à revenir vers 12 H 30 – 13 H 00.

Pendant ce temps, Xavier et moi reprenons le tableau afin d’organiser les ateliers de manière équilibrée pour l’après-midi. Plusieurs sujets peuvent être rassemblés en une seule séance, donc nous mixons tout cela pour donner une cohérence à l’ensemble.

Le barcamp

Comme chaque année, des ateliers techniques sont proposés mais pas seulement. Tout le monde peut trouver son intérêt puisque des ateliers sont organisés pour les utilisateurs lambda, les développeurs, les webdesigner, etc. Y en a pour tous les goûts. C’est cela qui plait et c’est cela qui nous tient à cœur également en tant qu’organisateurs.

J’ai pu participer et co-animer 2 ateliers et suivre d’autres de loin… voici mon WordCamp :

WordPress débutants

WordPress Débutants
WordPress Débutants

Depuis le 1er WordCamp j’aime beaucoup participer à cet atelier. En tant qu’utilisateur de WordPress pas vraiment technique mais bidouilleur, et depuis 5 ans, j’ai une expérience dont je peux faire profiter celles (oui il y avait des filles !) et ceux qui découvrent ce CMS. Ici, la discussion part rapidement vers des sujets très spécifiques, mais très pratiques. Comment installe-t-on un thème et/ou une extension ? Quelles extensions sont utiles ? Comment personnaliser facilement un thème ?

Chacun, de par son expérience utilisateur, y va de ses réponses. Des professionnels se trouvent autour de la table, les débats tournent donc aussi vers les utilisations professionnelles. J’insiste sur cette distinction entre “professionnel” et “personnel”… deux utilisations, 2 besoins bien différents qu’il ne faut pas confondre. Le côté pro est plutôt animé par Michel de Xiligroup. J’essaie de défendre davantage le côté perso.

Suivre les évolutions de WordPress / Core-team / Relations entre les équipes FR-US / Communauté

L’aspect communautaire, voilà ce que j’aime aussi dans WordPress et pourquoi je m’investis de la sorte dans celle-ci. Xavier, qui est le plus informé et le plus prolixe en matière de communauté WordPress prend la parole pour reprendre les différents moyens mis à notre disposition pour participer de quelques façons que ce soit (trac, forum, codex, traduction, bug hunt, IRC…).

On présente également WordPress Francophone, et de quelle manière nous gérons la communauté.

Les quelques personnes présentes nous posent des questions sur la traduction et sur les éventuels besoin de participation. Ainsi, nous indiquons que le Codex requiert le plus d’attention pour être traduit et mis à jour. Le forum réclame une modération beaucoup plus technique, etc.

Survol d’ateliers

Plusieurs ateliers simultanés m’intéressaient, j’ai donc fait un survol multi-ateliers. Passant de BuddyPress, aux thèmes puis aux extensions… J’en profite surtout pour rencontrer Maxime Guernion que je côtoie depuis plusieurs mois sans l’avoir jamais rencontré. Mais également, Thomas, alias Qwindoo sur les forums.

L’après WordCamp

Ensuite, les derniers participants ont quitté la Cantine pour se retrouver dans le pub du coin “Le Corcorian’s” pour un after très sympa. J’ai eu l’occasion de faire, notamment, la connaissance avec l’équipe de BuddyPress Francophone. J’ai discuté avec Émeline, jeune blogueuse ou encore Athis qui nous avait fait une super étude sur les statistiques de la communauté. Il nous a d’ailleurs appris qu’il allait se lancer dans la mise à jour de cette étude. Merci à lui.

–> Pour revivre ce WordCamp, vous pouvez vous connecter sur la recherche du tag “wordcampparis” sur Twitter. Le Twitter officiel de WPFR se fait également l’écho des différents articles sur le sujet. Xavier a fait un résumé sur le blog de WPFR avec des liens permettant de faire un retour sur l’événement. Mes photos sont disponibles ici.

Souvenir d’enfance : la Dictée Magique

C’est en regardant le clip de Fireflies, le tube de Owl City que m’est revenu un vieux souvenir d’enfance : la dictée magique. Au début du clip (que je vous remets ci-dessous) on voit effectivement une dictée magique… jeu sur lequel j’ai passé des heures quand j’étais gosse. J’adorais jouer à ça.

La Dictée Magique était un jeu électronique de Texas Instrument datant de la fin des années 70. Il proposait différents jeux simples de français dont notamment celui d’épeler des mots du langage courant. Il y avait aussi le traditionnel jeu du pendu, etc. Je m’amusais comme un petit fou avec ça !

Je me souviens encore de la voie digitale qui disait par exemple :  “Épelle le mot GRAMMAIRE” … ou encore “La bonne orthographe de grammaire est G R A M M A I R E… GRAMMAIRE”. Inoubliable ! La publicité de l’époque rappellera quelques souvenirs à ceux qui auraient oublié ce superbe jeu électronique éducatif.

De jeunes nostalgiques ont aujourd’hui repris ce jeu au travers d’une chanson à laquelle ils ont adjoint un clip. Le résultat est plutôt sympa.

Ce n’est pas la première fois d’ailleurs que la Dictée Magique est utilisée dans une œuvre, puisque, rappelez-vous comment E.T. l’extraterrestre communique avec les siens pour qu’ils reviennent le chercher…

Crédit photo : Wikipedia