Twitter or not twitter ?

Logo de Twitter
Logo de Twitter

Qu’est-ce que Twitter, me direz-vous ? C’est un site web dit de réseau social qui permet de donner des informations courtes relatant notre activité du moment. Le slogan évocateur de ce service très web 2.0 est “que faites vous actuellement ?

Pour plus d’explications sur ce service, reportez-vous à la définition de Wikipédia.

Ce service créé en 2006 se développe de plus en plus rapidement. Beaucoup de blogueurs, principalement, mais aussi des professionnels et d’autres types d’utilisateurs toujours plus nombreux deviennent fan de cette application.

Personnellement, je n’ai jamais voulu me créer de compte sur ce site considérant cela comme inutile et surtout chronophage. Je pensais également que, comme beaucoup de service Web 2.0 de ce genre, il y aurait un effet de mode et qu’en quelques mois tout au plus, on n’en entendrait plus parler. Il s’avère que cela fait plus de 2 ans maintenant que Twitter existe et se développe. Il y a toujours plus d’accrocs et d’inconditionnels.

C’est pourquoi, j’en viens à m’interroger sur l’utilité ou non de me créer mon propre Twitter. Je continue de me poser certaines questions à propos de ce service, comme “est-ce vraiment utile ?” ou “ai-je vraiment des choses intéressantes à faire partager ?”, “quel est l’intérêt pour moi de créer un compte Twitter ?”…

Bref que de questions sans vraiment de réponses actuellement.

Et vous, chers lecteurs, utilisez-vous Twitter ? Si oui, pourquoi ? comment ? qu’est-ce que cela apporte ? Dites moi tout à propos de votre opinion sur cette application. Si au contraire vous n’utilisez pas Twitter dites moi pourquoi aussi.

M’encourageriez-vous à en créer un ou au contraire à ne pas en créer ?

Mise à jour : J’ai fini par m’inscrire pour tester un peu comment tout cela fonctionne. Mon Twitter : http://twitter.com/benkenobi07

Quand Flickr est dans les choux…

… il le dit clairement :

Flickr dans les choux

J’adore ce genre de décalage chez des services tout de même sérieux à la base. Ces notes d’humour sont vraiment excellentes. En plus, cela à le mérite de faire patienter le temps de la panne et avec le sourire.

Si toutefois vous êtes témoins d’autres perles de ce genre sur d’autres sites web, n’hésitez pas à les poster dans les commentaires.

Google Maps : MesCartes

Nouveau service de Google Maps, MesCartes (MyMaps en VO) permet de créer des cartes personnalisées directement en ligne.

Pour cela, des outils de base sont mis à disposition pour tracer des lignes, créer des zones de couleurs, indiquer des points précis… Ainsi, des cartes utilisant ces méthodes existent déjà telles que les arrondissements de Paris, les villes ayant déjà reçues les Jeux Olympiques, etc. On en trouve déjà de nombreux exemples.

L’utilisation est très simple, une fois enregistré grâce à son identifiant Google, on peut créer autant de cartes personnalisées que l’on veut. Elles seront ensuite disponibles grâce à un lien unique. On a également la possibilité de choisir si on veut qu’elle soit visible de tous ou simplement par son auteur. On peut donc réaliser des cartes privées pour son usage personnel strictement.

Notons que ce service permet d’enregistrer les cartes personnelles dans un fichier au format KML qui pourra donc être lu par le logiciel Google Earth. Mais on peut aussi bien imprimer ses créations, les envoyer par mail, etc.

J’ai constaté deux défauts majeurs pour le moment. Le premier est qu’il semble impossible qu’une carte soit modifiée par d’autres personnes. Seul l’auteur a ce pouvoir. Aucune option ne permet la création de cartes collaboratives. On peut imaginer que plusieurs personnes puissent travailler sur une carte commune pour que chacun puisse apporter sa contribution. Aucune option ne le permet.
La deuxième chose est que le nombre d’outils est encore trop faible et rudimentaire.Trois outils sont disponibles. Gageons que l’avenir apporte son lot de nouveautés de ce côté. Les cartes ne pourront qu’en être plus attrayantes.

En effet, je me suis aperçu de cela en créant la carte des rédacteurs de Taste-It*, en demandant à chaque personne d’indiquer sa positon dessus. Mais j’ai vite constaté qu’ils ne pouvaient pas, eux-mêmes, ajouter leur point. Ils devaient me communiquer leur coordonnée pour que je le fasse à partir de mon compte*.

Pour avoir d’autres informations, Clubic en avait parlé lors de l’ouverture du service.

* Taste-it.fr était un blog de recommandations où l’on testait plein de choses. Faute de contribution il a du fermer ces portes

Mon Ziki

Benoît CatherineauCa y est, moi aussi j’ai mon Ziki.

C’est quoi donc que cette bête ? allez-vous me rétorquer… C’est simplement un site internet qui va permettre de vous donner une certaine visibilité sur le web. Pour cela, vous pouvez sur une seule page faire figurer tous les sites et blogs sur lesquels vous produisez du contenu. Vous pouvez indiquer toutes vos coordonnées postales et électroniques, votre société, vos contacts, etc. Bref, Ziki vous propose de mieux contrôler votre identité électronique en ligne.

Ainsi, j’ai pu rassembler mes comptes DailyMotion, Flickr, mon site web, les différents blogs où j’interviens et il y a encore plein d’autres possibilités tel que l’ajout de profils Viadeo, de CV, etc.

L’un de ses arguments de promotion est sa possibilité de faire apparaitre ses noms et prénoms en tête des recherches sur les principaux moteurs de recherche (Google, MSN et Yahoo!) pour une requête composée de ces deux données (nom, prénom).
Bien que dans mon cas je n’avais pas besoin d’un tel service pour cela. En effet, une telle recherche me positionne déjà en tête dans les moteurs. Ceci dit, Ziki, va acheter mes noms et prénoms auprès des moteurs en question afin qu’un lien commercial pointe vers mon espace Ziki. Ce qui peut être plus intéressant.

Comme je viens de le créer aujourd’hui, ce lien sponsorisé ne sera sans doute visible que dans quelques jours. Je vous en reparlerai à ce moment là.

L’instigateur de ce service en France est Jean-François Ruiz.