Bon Appétit les Goules

Bon Appétit les GoulesTitre : Une aventure de Louis Ferdinand Quincampoix – tome 2 : Bon Appétit les Goules
Auteurs : Appolo – Mad
Edition : Vents d’Ouest
ISBN : 2-86967-161-X
46 planches

Nous sommes à Paris, en 1923. Le jeune professeur Louis Ferdinand Quincampoix anime une conférence sur des civilisations anciennes. A la fin de celle-ci on lui présente le Baron Sénégal, un mystérieux personnage de type africain, à la carrure imposante et au comportement plutôt suspect. Ce dernier désire acquérir un pendentif que possède Quincampoix. Son refus le met hors de lui. Les présentations des personnages principaux sont donc faites… l’histoire peut se mettre en place.

On découvre vite que cet énigmatique baron souhaite réduire à néant l’humanité afin de régner en maître. Sa technique est de recourir à la sorcellerie pour faire apparaître des goules (sorte de monstre mort-vivant dévorant les humains)… mais heureusement, le rusé Quincampoix ne va pas le laisser faire.

C’est donc sur un ton assez humoristique que nous est conté cette aventure. Le scénario, relativement simpliste, est à mon sens non exploité au maximum. Il est malgré tout sauvé par un graphisme soigné et original. Les couleurs bien que sobres, donnent un style particulier à cette bande dessinée. Cela la rend donc agréable à lire.

Enfin, notons que le méchant blasé par le Monde et qui veut le diriger n’est pas d’une grande originalité. De même que le gentil professeur devenant malgré lui le sauveur de l’humanité n’a rien de vraiment innovant. Bref, nous avons affaire à une histoire très manichéenne mais gentille.
Je suppose, d’ailleurs, qu’à la base, cette BD s’adresse davantage à un public assez jeune. Ainsi, pour ce dernier elle sera surement appréciée alors que pour pour des lecteurs plus âgés elle sera un peu « légère ».

Quel superhéros êtes-vous ?

Depuis longtemps vous savez que vous avez une âme de superhéros, mais sans trop savoir duquel. J'ai trouvé le moyen de découvrir celui qui sommeille en vous. Le quizz du superhéros vous dira en quelques questions à qui vous ressemblez le plus parmi Superman, Batman, Wonderwoman, etc.

J'ai réalisé ce test et il apparait que je suis… Superman :

Superman

  • Superman : 75%
  • Green Lantern : 65%
  • Robin : 55%
  • Supergirl : 50%
  • Iron Man : 45%
  • Hulk : 45%
  • Spider-Man : 40%
  • The Flash : 40%
  • Batman : 40%
  • Catwoman : 35%
  • Wonder Woman : 30%

You are mild-mannered, good, strong and you love to help others.


Clique ici pour faire à ton tour le "Superhero Personality Test"

Lanfeust de Troy – Tome 1 à 3

Tome 1 : L'Ivoire du MagohamothTitre : Lanfeust de Troy
– Tome 1 : L’Ivoire du Magohamoth
– Tome 2 : Thanos l’Incongru
– Tome 3 : Castel Or-Azur
Auteurs : Didier Tarquin (Dessins) – Scotch Arleston (Scénario)
Edition : Soleil
ISBN : 2877642577 ; 2877643069 ; 2877643948
48, 48 et 54 pages

La série de bandes dessinées Lanfeust de Troy comprend, pour son premier cycle, 8 tomes. Je ne vais vous parler que des 3 premiers que j’ai eu le loisir de découvrir récemment.
On trouve sur le site de l’éditeur, un résumé qui vous donnera toutes les informations nécessaires pour situer l’aventure et pour se faire une idée de l’histoire.

Dans le monde de Troy où chacun possède un pouvoir, Lanfeust, un apprenti forgeron peut fondre le métal. Il connaît une vie paisible jusqu’au jour où il découvre qu’au contact d’une épée, il peut posséder le pouvoir absolu ! Accompagné du vieux sage Nicolède et de ses deux filles, Cyan et Cixi, il est emporté dans un tourbillon d’aventures au cours desquelles il va se lier d’amitié avec la plus dangereuse des créatures, le troll Hébus !
De son petit village de Glinin à la ville éternelle d’Eckmül, en passant par les lointaines baronnies, suivez Lanfeust dans sa fabuleuse quête qui décidera du sort de Troy !
Editions Soleil

Ainsi, Troy est le monde où évolue nos héros. Ce monde est en péril et seul Lanfeust peut donc changer le cours de l’histoire. Les BD relatent son voyage initiatique qui le conduiront à devenir ce pourquoi il est destiné…

Tome 2 : Thanos l'IncongruTome 3 : Castel Or-Azur

On découvre au fur et à mesure de la lecture le monde de Troy, ses habitants, ses monstres, les gentils et les méchants. On est littéralement aspiré dans ce récit qui avance à un rythme effréné. Non seulement le scénario est bien ficelé, on en redemande toujours à la fin. Mais aussi la qualité des dessins est indéniable et s’améliore de tome en tome.
La marque de cette série est aussi un humour décapant et bien dosé. Les jeux de mots sont légions et on trouve des références à la télévision, au cinéma, etc. très souvent. Mais c’est toujours dans le souci du détail, tout colle parfaitement à la scène, rien n’est du fait du hasard, rien n’est lancé sans raison. Même certains noms de personnages sont parfois très originaux, jugez-en par vous même, un des héros est le Troll Hébus (je vous laisse chercher ;)).
On se laisse donc entrainer avec plaisir dans cette formidable épopée « heroic fantasy ».
Dans ces 3 premiers tomes, nous partons donc du village natal de Lanfeust en compagnie de Nicolède et ses 2 filles. Ils parviennent à la ville d’Eckmül où Lanfeust va découvrir une partie de son destin. Là ils feront connaissance de Thanos, son équivalent en ce qui concerne son pouvoir mais du « côté oscur de la Force », qui va devenir son ennemi juré.

Une histoire intéressante, des héros attachants, un humour irrésistible, une aventure passionnante, il ne m’en fallait pas tant pour devenir accroc de cette saga. Vivement que je puisse lire la suite !

Crédit images : Soleil

Dédicaces de BD – Place de la Nation (Paris)

Julien CMD et Julien NeelSamedi 30 septembre 2006, pour l’inauguration de la nouvelle librairie de Nation était organisée une séance de dédicaces de Bandes Dessinées par une dizaine d’auteurs (dessinateurs et scénaristes).

J’ai profité de l’invitation d’un ami parisien bédéphile pour me rendre avec lui à ce petit événement. Jamais je n’avais participer à ce genre de manifestation. C’était donc une bonne occasion de découvrir cet univers de la bédéphilie.
Je ne suis pas un passionné de BD comme lui mais j’avoue que j’aime bien en lire de temps en temps. Sur ses conseils j’ai donc acheté un album composé de 3 tomes en un de la série Kookabura, dessinée entre autres par Nicolas Mitric. Ce dernier étant présent à la séance de dédicaces, j’ai donc pu me le faire dédicacer… et là j’ai été vraiment surpris de voir à quelle vitesse il m’a fait un dessin sur une page blanche du début de mon album fraichement acheté (un triptyque de Kookabura Universe). Non seulement c’est vite fait mais en plus la qualité est au rendez-vous. J’essairai de vous scanner ce petit chef-d’oeuvre dès que possible pour vous le montrer. Ca fera surement l’objet d’un prochain billet.

Mais ce n’est pas tout, nous avons eu tout le loisir de discuter en même temps avec lui ainsi qu’avec certains autres. Il sont vraiment tous très abordables, ouverts et à l’écoute de leur lectorat. Et c’est très bien ! L’ambiance est vraiment très sympathique.
Il y avait quand même une petit foule non négligeable puisque l’attente pour obtenir une dédicace pouvait être relativement longue. Mais quand on aime on ne compte pas, il paraît !
… et malgré l’averse qui nous a surpris en fin d’après midi, obligeant les artistes à finir leur oeuvres sur un bout de genou ou un coin de table… la fête ne fut pas gâchée… bien au contraire. Mémorable !

Cet après midi fut donc une petite sortie au pays de la BD, très intéressant et très enrichissant.

Retrouvez quelques photos ici et .

Ronces – tome 1

Couverture de la BD

Titre : Ronces – tome 1 : Racines électriques
Auteurs : Morvan – Nesmo
ISBN : 2-7316-1647-4
48 pages

A une époque rétro-futuriste, un paysan quitte soudainement sa campagne natale pour la ville. Tous les gens qu’il croise meurent dans d’atroces souffrances. Pour quelles raisons ?
La surprise vient de la quasi absence de textes. L’intrigue repose en partie sur les images. C’est déroutant ! Surtout que, parfois, on passe d’une scène à l’autre, sans aucune indication. Ce qui a pour conséquence d’embrouiller le lecteur plus que de nourrir le suspens.
D’ailleurs, ce dernier n’est pas suffisamment entretenu. Les réponses arrivent trop vite, avant même qu’on ait pu se poser les questions. Bien que sur la fin, un semblant d’ouverture tente d’inciter à attendre la suite… ça ne prend pas. Et pourtant, deux autres tomes sont prévus.
Malgré un fort potentiel – un synopsis intéressant, un dessin au style propre, un décor original et une période atemporelle saisissante – de l’ensemble, je retiendrais plus le graphisme que le scénario qui ne parvient pas à captiver longtemps. Dommage !

Les infos officielles sur cet album.


Warning: PHP Startup: Unable to load dynamic library 'imagick.so' (tried: /usr/lib/php8.1/extensions/imagick.so (/usr/lib/php8.1/extensions/imagick.so: cannot open shared object file: No such file or directory), /usr/lib/php8.1/extensions/imagick.so.so (/usr/lib/php8.1/extensions/imagick.so.so: cannot open shared object file: No such file or directory)) in Unknown on line 0